Présentation

Mercredi 12 mai 2010 3 12 /05 /Mai /2010 07:22

 

BURGALIERE JULIEN
PortBURGALIEREa.JPG
Né le 30/11/1895 à PARIS 14ième
Classe 1915
Mtl 11048
N° de recrutement 2331
Au 60ième régiment d’infanterie ,14e division , 3ième Cie de mitrailleuses. 2ième classe. Division des AS .
N° carte ancien combattant :80773 délivrée le 01/08/1934
 
1-Le 20/12/1914 ,mobilisé.
2-Le 05/04/1915 départ pour le front .N’étant pas nommé, il demande à partir pour suivre un copain dans le 407ième RI 4ième cie.
3-Le 26/08/1915 première blessure par balle au poumon gauche à NEUVILLE-SAINT-VAST .
4-Le 06/09/1915 admis à l’hôpital  de PARIS-PLAGE (PAS DE CALAIS).
5-Le 13/11/1915 sortie de l’hôpital évacué sur l’intérieur, en garnison.
6-Le 21/01/1916 retour au 60ième RI.Verdun.
7-Le 15/08/1916 au matin à CURLU (Somme).Enseveli par un obus de 210 avec 4 camarades. Sauvé le dernier et transporté au poste de secours. Les 4 autres sont évacués. Il reste toute la journée au poste de secours le régiment étant relevé au matin. A la nuit tombante il rejoint sa section.
8-Le 07/05/1917 enseveli 15 minutes sauver par le sergent GAVANIER.
9-Le 21/03/1918 au nord de Reillon (Meurthe et Moselle) deuxième blessure par balle à la poitrine. Le régiment étant relevé le lendemain, sur sa demande , il reste au poste de secours. Son capitaine BOURGEOIS lui laisse son cheval ,pour éviter de marcher.
10-Le 27/05/1918 troisième blessure par un obus à gaz au Mont KEMMEL (Belgique) ;séton de la nuque par éclat d’obus avec ensevelissement (reste deux éclats dans la tête). Sur sa demande il quitte l’hôpital et rejoint le 60ième RI .
11- En garnison du 17/08/1918 au 10/04/1919.
 
Groupe60RIa.JPG
Citations :
Ordre de l’armée le 01/05/1917
Ordre du régiment le 02/06/1917
Ordre du régiment le 02/03/1919
Certificat de bonne conduite le 02/07/1919
Croix du combattant loi du 28/06/1930
Médaille militaire décret du 28/02/1936
 
Verdun :
du 16 au 20 fevrier1916 P72
du 21 au 24 fevrier1916 Samogneux P72
du 27 au 29 fevrier1916 Douaumont – Vaux –Côte 344 P72
le 01 mars 1916 Relève et départ en auto P79
du 12 au 23 avril 1916 Secteur d’Eix. P79
du 24 avril au 3 mai 1916 en réserve.P79
du 4 mai au 20 mai 1916 repos.P79
du 23 août 1917  retour P106
du 24 août 1917 au 6 septembre 1917 Cote du Poivre – côte 344.
du 7 au 11 septembre 1917
le 12 septembre Relève
du 02 octobre au 04 octobre 1917 Repos
du 4 au 8 octobre Bois des Bourrus
du 9 octobre au 1 janvier 1918 Organisation et défense du secteur Mort homme- Bethincourt
Nombre de jour à Verdun : 141
 
Inscrit sur le livre d’or du musée de l’hôtel de ville de Verdun sous le n°185932.
groupe60RIc.JPG

 

Merci à Mr Legros pour les renseignements et les documents concernant sont Oncle Julien Burgalière .


Par alain - Publié dans : Soldats
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 2 mai 2010 7 02 /05 /Mai /2010 16:00

Carte postale d'avant guerre .

 

texte retranscrit corrigé .

60e0001.jpg

60e0002.jpg

Besançon le 2 Novembre 1912 

11e Cie 60e RI 

Caserne Charmont 

Besançon Doubs 


Cher copain 

Il faudra m'excuser si j'ai été long à t'écrire car tu sais bien que dans ce métier on a jamais finis et tu sais du service on en fait car avec nos chefs il faut que ça brille et encore on est engueulé mais tu sais j'ai mal tombé car la 10e et la 9e ils sont pénards envers nous mais je fais que du travail pour un sou et pas plus . J'ai tombé avec ... c'est un lyonnais . J'aurais pu avoir une permission pour la toussaint mais j'ai mieux a préféré attendre à la St Nicolas car les anciens disent que la 1° fois qu'on part en permission on rentre avec le carfart  . J'ai reçu un colis de chez nous hier et tu sais on le préfère encore au ratat quoiqu'il soit mangeable rien de nou je me plais bien dans ce fourbis mais surtout le dimanche. Bien le bonjour à tes parents et une cordiale poignée de main .

Ton copain Alphonse Côte .

 

cote-alphonse.php.jpg

 

Par alain - Publié dans : Soldats
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 5 août 2009 3 05 /08 /Août /2009 11:20

1 aout 1914

Secteur Besançon

Le 1er échelon du 60e est transporté par voie ferrée à Belfort ; il fournit 3 unités de transport :

1ère unité ( 2e Btn ) part le 1er aout à 5h08 matin .

2e unité ( 3e Btn, EM, CHR ) embarque le 2 aout à 1h08 le matin .

3e unité ( 1er Btn ) s'embarque le 2 aout à 6h38 matin .

La durée du trajet est d'environ 3heures ½ . Le commandant de chaque unité fait prendre dés son arrivée sur Belfort, les ordres du général commandant la 14e DI, et se dirige vers les emplacements qui lui sont assignés . Pendant l'exécution de ces transports, arrive le 1er aout à 16h55 soir, l'ordre de mobilisation générale fixant le 1er jour de mobilisation au 2 aout . L'effectif du 1er échelon du régiment débarqué est de :

42 officiers et 2949 hommes .

 

1 Aout 1915

Secteur Vivières (Aisne )

 

Ordre N°1148 D – en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés par la décision ministérielle N°12285 K du 8 aout 1914, le général commandant en chef, à la date du 26 juillet 1915, a conféré la Médaille Militaire aux militaires dont les noms suivent :

Munier Gaston mle 6554, soldat au 60e régiment d'infanterie :

« grièvement blessé dans la tranchée de 1ère ligne, a été amputé . Excellent soldat qui a donné l'exemple du plus beau courage et du plus complet dévouement . »

 

Ordre de mouvement

  1. en exécution de l'ordre du général commandant la division N°24 du 31 juillet, le 60e régiment fera mouvement dans la nuit du 1er Aout au 2 aout pour se porter dans la région d'Oulchy-la-ville ( 2e et 3e Btn, Cie de mitrailleuses ) dans la même nuit le 1er Btn se portera à Corcy .

  2. Itinéraire : carrefour de Montgobert ( 3Km SE de Montgobert ) passage au PT . 2e Btn 21h ;3e Btn 21h10 , Cie de mitrailleuses et CHR 21H20 ; 1er Btn 21h25 . Chaque Btn sera suivi de son TC . Le TC du régiment suivra la Cie de mitrailleuses . La 1ère halte horaire aura lieu à 21h50 .

  3. Les campements des 2e, 3e et de la Cie de mitrailleuses seront réunis à la ferme de la Beaune (SE de Montgobert le 1er aout à 9h sous les ordres du capitaine adjoint au colonel ) . Le campement du 1er Btn sera envoyé directement à Corcy et r... du nouveau cantonnement demain à 15h .

  4. le 2e Btn devra évacuer le cantonnement de Montgobert demain avant 9h du matin . Il s'établira en grand halte, à l'abri des vues à l'Ouest de la maison forestière ( carrefour de Montgobert ) jusqu'à l'heure du départ

  5. Le 1er Btn cantonnera à Corcy le 2 aout et fera étape de Corcy à Le Plessier Huleu par la ferme Walon et Saint -Remy le 3 aout au matin . Départ de Corcy à 3h .

  6. Le TR ( groupé au complet y compris les voitures à viande , les voitures de transport d'eau ) fera mouvement le 2 aout au matin après ravitaillement et rejoindra la zone de cantonnement du régiment en passant Corcy, ferme Wadon et saint-Remy .

  7. Le lieutenant-colonel marchera avec le 2e Btn, les agents de liaison montés lui seront envoyés à Vivières la 1er aout à 19h30 .

     

Événements : en exécution des ordres, le régiment se met en mouvement à 21h et arrive à 2h dans les cantonnements prescrits . L'EM et le 3e Btn et la CHR occupent Oulchy-la-Ville ; le 2e Btn Grand Mesnil et Mont-Chevillon . La Cie de mitrailleuses Ferme de Frontery . Le 1er Btn est à Cary à 12h . Le TR ferme de Gereaumenuil . Installation dans les cantonnements .

 

 

1 Aout 1916

Secteur Boves (Somme )

 

Événements : le régiment effectue par Btn, une marche dans les conditions suivantes : départ 5h30, 1er et 2e Btn ; itinéraire : Hamel – Warfusée – Abaucourt – Marcelcave – Villers-Bretonneux – Camp 61 .

3e Btn : Vaire sous Corbie – Hamelet – Fouilloy – Villers-Bretonneux – Camp 61 .

 

Promotion ( officier ) - par décret en date du 27 juillet 1916,

Mr Flottes ( CMR N°2 ) sous-lieutenant à titre temporaire est promu au grade de sous-lieutenant de l'armée active à titre définitif .

 

1 Aout 1917

Secteur de Reuil- Binson-Orquigny ( Marne )

 

Événements : voir tableau de travail du 26 juillet 1917, ci-joint .

1 Aout 1918

Secteur de Ville-en-Tardenois ( Marne)

 

Événements : l'ennemi exécute de violents tirs de concentration sur les villages de Champlat et Boujacourt et des tirs de harcèlement sur les ravins .

Le PC du lieutenant-colonel se transporte à Champlat dans la matinée .

A 21heures, un renseignement provenant du régiment de gauche signale que l'ennemi semblerait se replier du coté de Ouest . Des patrouilles sont envoyées par le Btn Delagneau pour maintenir le contact .

 

Pertes : Tués : 3 hommes

blessés : 4 hommes

intoxiqués : 1 sous-officiers , 6 hommes .

 

Par alain - Publié dans : au jour le jour
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés