Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le 60e RI de Besançon
  • Le 60e RI de Besançon
  • : Le parcours du 60 e régiment d'infanterie durant la Grande guerre . Son parcours, ses hommes, ses combats .
  • Contact
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 19:10

21 Juillet 1915

Secteur Fontenoy (Aisne )


Nominations : dans l'intérêt du service le lieutenant-colonel commandant le régiment nomme

au grade d'adjudant ( active ) :

à la 8e Cie Duchaillat sergent à la 11e Cie .


Événements : nuit calme, très peu d'activité de l'artillerie et de l'artillerie de tranchées de part et d'autre . Quelques grosses bombes et quelques obus tombent sur le secteur et riposte par 12 torpilles . Pendant le jour, quelques tirs d'artillerie, 75 et principalement du 120 tirant sur 112 . Riposte allemande sur Montaigu, Le Pressoir et Ambleny par 150 ; en résumé nuit et journée calme .


Pertes : 8e Cie Louvet Louis 2e cl blessé

8e Cie Sibelle Léon Joseph 2e cl blessé

8e Cie Perrin Lucien Jean 2e cl blessé


21 Juillet 1916

Secteur Ferrières – Saleuse (Somme )


Événements : Le régiment fait mouvement par chemin de fer, il passe à Jussey, Chalindrey, Chaumont, Troyes, Noisy le Sec , Le Bourget, Amiens


21 Juillet 1917

Secteur de Reuil- Binson-Orquigny ( Marne )

Événements : voir tableau de travail du 17 juillet ci-joint .


Ordre N°92 -

Le général en chef porte à la connaissance des troupes la lettre suivante adressée par le Président de la République au Ministre de la Guerre, à l'issue de la revue du 14 juillet 1917 .

Mon cher ministre ,

« La splendide armée dont vous faisiez ces jours-ci l'émouvant éloge, aux applaudissement unanimes de la représentation nationale a recueilli ce matin dans les rues de Paris, le fervent témoignage de la reconnaissance publique .

Les glorieux détachements qui ont défilé devant nous, les drapeaux noircis et déchirés qui enveloppent dans leurs plis tant de souvenirs illustres, les délégations des corps auxquels leur vaillance collective a valu la fourragère, formaient une synthèse magnifique de toutes les vertus militaires et de toutes les énergies patriotiques .

Étroitement unis dans la même pensée et dans la même volonté, ces officiers et ces soldats offraient à l'incomparable population parisienne d'innombrables exemples vivants d'héroïsme et de grandeur morale .

En retour le peuple de Paris montrait à ces braves, par ses acclamations enthousiastes qu'il comprend comme eux la nécessité de poursuivre jusqu'à la Victoire définitive, l'effort sublime qui les a depuis trois ans signalés à la respectueuse admiration du monde entier .

Les pouvoirs publics ne peuvent que s'incliner avec une profonde émotion, devant ce peuple et devant cette armée, qui ne font qu'un seul être, qu'un seul cœur, qu'une seule âme et qui sont la France, la France radieuse et immortelle .

Je vous prie de vouloir bien transmettre à ces superbes troupes les ardentes félicitations que je leur adresse au nom du pays .

Croyez moi, cher ministre, à mes sentiments affectueux et dévoués . »


Raymond Poincaré


Le Ministre de la Guerre en transmettant la lettre du Président de la République, a bien voulu y ajouter ce qui suit :

Mon Cher Général ,

« Je suis heureux de vous transmettre, en vous chargeant de les communiquer par la voie de l'ordre, les félicitations du Président de la République . Elles vous toucheront profondément j'en suis sur, comme elles iront au cœur de vos soldats .

Ce défilé magnifique de drapeaux glorieux et de troupes alertes et valeureuses fur pour nous le plus viril et le plus émouvant des spectacles . Il a fait éclater une fois de plus, après trois ans de guerre, l'étroite union de la nation et de son armée ; il a donné au peuple de Paris, l'occasion d'exprimer les sentiments d'affection et d'enthousiasme que la France entière éprouve pour ses soldats intrépides et infatigables défenseurs de la Patrie, de la liberté et du droit .

Veuillez agréer, mon cher général, l'assurance de mon affectueux dévouement . »


Paul Painlevé .

Au GQG le 15 juillet 1917 .

Le général commandant en Chef , signé : Pétain .


21 Juillet 1918

Secteur de Saint-Imoges – Bois de Courton ( Marne)


Événements : la DI occupe la 2e position derrière les anglais . Le secteur de la DI est divisé en deux sous-secteurs :

a l'Est , le 60e RI en liaison avec le 408e RI , à l'Ouest, le 35e RI . Pour réaliser cette occupation, les mouvements suivants s'effectuent dés la tombée de la nuit . Le Btn Delagneau relevé par le Btn Pousse du 35e RI vient en réserve de secteur du NO de Nanteuil les Fosse .

Le Btn Françon reste sur ses positions en liaison avec le 35e RI .Le Btn Duffet relève le Btn Orcel du 44e RI en liaison avec le 408 e RI .

PC du lieutenant-colonel : Nanteuil La Fosse .


Pertes : Tués 5 hommes

Blessés 1 sous-officier- 17 hommes .

Intoxiqués : 1 homme ;


Citation : le lieutenant-colonel commandant le 60e RI cite à l'ordre du régiment

Fothergill Joseph T/2nd lieutenant 3rd Essex Régiment attached 9th Norfolk Régiment .


Nomination ( officier ) - par décret en date du 9 juillet 1918 le sous-lieutenant de réserve Berrut ( HJP ) est promu au grade de lieutenant de réserve .


Mutation ( officier ) le sous-lieutenant Chagot de la 5e Cie passe à la 9e Cie .

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article

commentaires