Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le 60e RI de Besançon
  • Le 60e RI de Besançon
  • : Le parcours du 60 e régiment d'infanterie durant la Grande guerre . Son parcours, ses hommes, ses combats .
  • Contact
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 19:15

15 Juin 1915

Secteur Fontenoy (Aisne )


Citations : le général commandant la 6e Armée cite à l'ordre de l'armée N°150 .

Le sergent Lorioz mle 8936 du 60e régiment d'infanterie 10e Cie « le 18 avril 1915 n'a pas hésité à sortir de la tranchée malgré un feu intense de l'ennemi, pour aller chercher le corps de son capitaine grièvement blessé . »


Le caporal Claudel du 60e régiment d'infanterie 10e Cie « même motif que le précédent . »


A la date du 13 juin 1915 le général commandant la 14e division d'infanterie cite à l'ordre de la division :


L'adjudant-chef Jeanblanc Gustave du 60e régiment d'infanterie 11e Cie :

« remplissant les fonctions d'officiers de quart a été blessé à la tête pendant qu'il cherchait l'emplacement d'un lance bombe ennemi . N'a pas voulu abandonner son poste pour se faire panser et ne l'a quitté que sur ordre formel de son Cdt de Cie . »


Ordre N°17 le colonel cdt par intérim la 27e brigade d'infanterie cite à l'ordre de ma brigade .

Le sous-lieutenant Chardenot du 60e régiment d'infanterie :

« est demeuré plusieurs heures sous un bombardement violent pour retirer les corps de 5 hommes ensevelis dans un abri . Ne s'est retiré qu'après avoir accompli sa tache .


Ordre du régiment N°116 . Le lieutenant-colonel commandant le 60e régiment d'infanterie cite à l'ordre du régiment :

Le sergent Claudel Paul Ernest mle 5568 de la 4e Cie du 60 e d'infanterie :

« … ré sous un grêle d'obus et de balles à la recherche de son capitaine au combat d'Harbonnière pour lui demander ses ordres, s'est bravement acquitté de sa mission malgré deux blessures reçues en si rendant . Aussitôt guéri a demandé à revenir sur le front où il n'a cessé de donner l'exemple du courage et du dévouement en s'offrant volontaire pour les missions dangereuses . Au cours d'un travail de nuit exécuté à quelques mètres de l'ennemi , a rapporté sur son dos un de ses camarades qui avait été tué à ses côtés .


Le sergent Boyer de la 9e Cie du 60e régiment d'infanterie :

« a terminé en plein jour et sous un feu nourri, une pose de fils de fer commencée la nuit, et qui n'avait pu être achevée avant le jour . »


Événements : nuit plus calme que les jours précédents ; quelques bombes sont tombées entre l'avant-ligne et Sabran . Quelques tirs de 77, 88 et quelques coups isolés de 105 et cinq de 150 sur le Fortin et dans la direction de la Ferme avancée . Journée très calme . Ordre d'alerte parvient à 12h30 et fini à 16h30 .


Pertes : 3e Cie Vérat Claudius 2e cl blessé ( DCD à l'ambulance ) .


15 Juin 1916

Secteur Saint Amarin ( Alsace)


Mutations (officiers ) dans l'intérêt du service le lieutenant-colonel commandant le régiment prononce la mutation suivante :

Mr le sous-lieutenant Lhote ( 12e Cie ) passe à la 10e Cie à la date du 13 juin 1916 .


Reconnaissance par le 3e Btn : Moosch – Geihausen – Haag – Inlenhut – 1203 – Ob 1260 – Pc de la 6e brigade à Haag .

2e Btn : Willer – Sudelroff .

1er Btn : Thann – Rangen – Stauffen .


Événements : néant .


15 Juin 1917

Secteur de Loivre champigny ( Marne )


Événements : rien à signaler .


Affectations ( officiers )

Mr le sous-lieutenant Pilon revenu sur le front est affecté à la 2e Cie à la date du 14 juin 1917 .


15 Juin 1918

Secteur de Oresmaux ( Somme )


Événements : en cas d'alerte, la 14e DI a pour mission d'occuper avec 2 régiments ( 60e et 44e RI ) la position 2 entre Remiencourt et le bois d'Ailly, le 35e RI venant se rassembler dans les bois à 1Km Ouest de Guyencourt .

L'artillerie est déjà en position entre Ailly et Epagny .

Le dispositif devant être réalisé dans un délai de 4h après réception de l'ordre d'alerte les troupes sont consignées dans les cantonnements de 16h à 6h .

Le 60e RI doit occuper la position 2 entre Remiencourt et le chemin de terre Ailly – Cote 133 . Il serait en liaison au Sud avec le 44e RI . Les reconnaissances d'ensemble du terrain, passages sur la Noye, itinéraires pour se rendre sur la position sont exécutées dans la matinée .



Prises de commandement – par décision du général commandant en chef en date du 4 juin 1918, le général de division Massenet, a été nommé au commandement du 7e CA, en remplacement du général de Bazelaire, appelé à d'autres fonctions.

Le général de division Massenet prend son commandement à la date du 7 juin 1918 .

  • Par décision en date du 12 juin, du général cdt en chef, le général Baston est nommé commandant de la 14e DI en remplacement du général Philipot, nommé au commandement du 2e CA .

Le général Baston prend son commandement à la date du 12 juin 1918 .


Ordre général N°176 . En date du 7 juin 1918, le général Marjoulet, commandant le 14e CA cite à l'ordre du CA :

Le caporal Monteny Emile cl 1912 mle 7537 du 60e RI

Le médecin aide-major Tessèdre Jean ( réserve) 2e Btn 60e RI .
Le caporal Guénec , Jean-louis ( réserve ) cl 1916 mle 10868 7e Cie du 60e RI .

Le sous-lieutenant De Coste Auguste Lucien, Jean cl 1913 Cavalerie 1Cie du 60e RI

Le caporal Parayre Louis, Pierre, ( réserve ) cl 1903 mle 016141, 7e Cie du 60e RI .

Le caporal Gramusset Marcel, Louis ( réserve ) cl 1916 mle 6619 6e Cie du 60e RI .

Le caporal brancardier Devaux Pierre ( réserve ) cl 1906 mle 011797 2e Btn du 60e RI .



Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article

commentaires