Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le 60e RI de Besançon
  • Le 60e RI de Besançon
  • : Le parcours du 60 e régiment d'infanterie durant la Grande guerre . Son parcours, ses hommes, ses combats .
  • Contact
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 18:46

8 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Promotion - Par décision ministérielle en date du 25 janvier 1915 et par application du décret du 2 janvier 1915, les promotions et mutations à titre temporaire et pour la durée de la guerre, ci après , sont, approuvées :

au grade de sous-lieutenant, à dater du 15 janvier 1915

Mr Colin , adjudant-chef au 60e régiment d'infanterie

Mr Rouget, adjudant-chef au 60e régiment d'infanterie


Mutation : mr le sous-lieutenant Jaunnard de la 6e Cie à la 11e Cie dont il prendra le commandement

mr le sous-lieutenant Seguin , de la 11e Cie à la section de mitrailleuse n°2


Événements : remise des décorations, à MM le commandant Poupinel, et les capitaines Kah et Duffet .

Activité plus grande que les autres jours de l'artillerie allemande, mais fusillade beaucoup moins intense , en résumé journée calme .


Artillerie : vers 9h , tir de la batterie de Fouquerolles sur nos tranchées . 20 projectiles tombent sur le front du secteur Pereira . Emplacement certain de 5 pièces , une pièce de 20 millièmes au hangar isolé , quatre de 10 millièmes à droite de ce hangar . De 14 à 15 h cinq salves de 77 de la même batterie qui tombent à une centaine au SO du poste d'artillerie vers le boyau central . De 16h30 à 17h même tir de la même batterie sur la crête et la partie Sud du plateau au Nord de Fontenoy , 40 projectiles environ . Nos batteries de 75 ont fait un tir très efficace sur les éléments de tranchées allemandes placées en face du front Sabran .


Travaux : réfection des tranchées très abimées par les pluie des jours précédents, l'eau stagnante par endroit rend très difficile les communications . Achèvement et perfectionnement de l'abri de la section de mitrailleuses . Au 1er bataillon, amélioration des tranchées du centre de résistance par la construction de pare-éclats et de traverses .


Pertes : 3 blessés

1ère Cie : Surleau Charles Emile 2e cl blessé

4ème Cie : Frézeaud Benoit 2e cl

4e Cie : Martinaud Marcel 2e cl


8 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


Chef armurier : en exécution des prescriptions de l'art 337 du règlement sur le service de l'armement , le colonel décide que le brigadier breveté Cordier affecté par décret ministériel au corps en remplacement du chef armurier Morin , touchera les allocations attribuées aux chefs armuriers de 2e cl et portera les insignes de ce grade .


8 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Champigny ( Marne )


En exécution de l'ordre 2719/3 de l'EM de Bazelaire, en date du 6/2/1917 . La 1ère et la 11e cie sont désignées pour travailler aux baraquements du camp des perdrix-gailles . Ces deux compagnies cantonnent :

la 1ère à Courcelles

la 11e à Thillois

En exécution, de la note de service 69/3 de la Ve armée, en date du 5/2/1917 les 2e, 10e, 6e et 7e sont mises à la disposition du service des routes pour la construction d'un chemin .

La 2e cantonne à Courcelles, les 6e et 7e cantonnent à champigny, la 10e au Thillois.

La 3e Cie est mise à disposition du GPA /5 pour l'exploitation d'une carrière, elle cantonne à Trigny .

La 5e Cie est mise à la disposition de l'officier d'administration du Génie ( Gare de Muizon ) pour faire des stockages ; elle cantonne à Champigny . Ces Cies se rendent à leurs cantonnements respectifs dans l'après-midi, et doivent commencer leurs travaux le lendemain matin 7h .

En exécution de l'ordre n°56 de mr le colonel commandant p.i la 27e brigade d'infanterie en date du 8/2/1917 toutes les unités détachées pour le travail y compris la Cie de Marzilly rentrent le soir même dans leurs anciens cantonnements de façon à ce que le régiment soit entièrement disponible à partir du lendemain . Par ordre n°146/ 3 de mr le général commandant la 14e DI en date du 8/2/1917, le régiment est mis à la disposition du 38e CA.

Ordre 4427 ''D'' . Le général commandant en chef confère la médaille militaire, aux militaires dont les noms suivent :

à la date du 9 janvier 1917

Lagarde Félix mle 13843 soldat à la 5e Cie

à la date du 28 janvier 1917

Fontanel Germain mle 03515 1e cl tal à la 4e Cie


Les nominations ci-dessus comportent l'attribution de la croix de guerre avec palme .


8 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements :l'ennemi effectue dans la journée, des réglages de 105 par coups fusants hauts , sur les abords de Blemerey . Quelques tirs de harcèlement par 105 et 77 sur la 1ère ligne du CR Zeppelin . L'aviation se montre assez active de part et d'autre . Rafales habituelles de mitrailleuses . Travaux d'aménagement et d'entretien du secteur .



Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 15:13

7 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Promotion - Par décision ministérielle en date du 25 janvier 1915 et par application du décret du 2 janvier 1915, les promotions et mutations à titre temporaire et pour la durée de la guerre, ci après , sont, approuvées :

au grade de sous-lieutenant et maintenu à leur corps :

à dater du 15 janvier 1915

mm Courtot adjudant au 60e régiment d'infanterie

mm Courtois adjudant au 60e régiment d'infanterie

mm Boukaert adjudant au 60e régiment d'infanterie


Événements : de nombreuses bombes ont été lancées sur nos tranchées, coups de feu isolés pendant le jour . Fusillade plus intense pendant la nuit pour protéger les travailleurs . Les allemands doivent avoir des observateurs très attentifs . Des mouvements que l'on aurait put croire au premier abord défilés des vues attirent instantanément des salves très bien repérées . Notre canon revolver a démoli quelques créneaux .


Artillerie : Activité allemande vers 14h30 des obus semblant tirés de Cuisy aboutissent en arrière de Sabran, à 10h , l'artillerie lourde envoie une dizaine de projectiles dans la direction de Le Port et Fontenoy . Activité chez nous, nos batteries de 75 de la Grotte ont assez violemment canonné les tranchées allemandes faisant face à nos lignes de Sabran .


Travaux : continuation de l'aménagement du poste de commandement du colonel et de l'abri de mitrailleuse . Plantation d'arbres verts pour couvrir les passages trop visibles . Réfection des tranchées .


Pertes : un blessé à la 1ère Cie

Méral Paul Marcel 2e cl blessé index de la main droite traversé par une balle


7 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


Détachement de renforts : 1 sergent-fourrier, 3 sergents , 6 caporaux, et 40 hommes de troupe venus du dépôt du 60e ;


Événements : Exercices , instructions, manœuvres par compagnies, tir


7 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Champigny ( Marne )


Événements : continuation de l'instruction .


7 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : journée calme. De nombreux isolés circulent près de la tranchée Bishop et au Nord-Est de Leintrey, nous effectuons des tirs de harcèlement par FM et mitrailleuses . Activité presque nulle de l'artillerie et de l'aviation ; pose de fil de fer , clayonnage, aménagement et pose de caillebotis dans les tranchées et boyaux du sous-secteur . Arrivée à Domjevin de 3 officiers et 300 hommes de la 75e cie italienne de travailleurs .

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 18:53

6 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Par ordre général n° 101, sont cités à l'ordre de l'armée :

Le lieutenant-colonel Graux , commandant le 60 e régiment d'infanterie « blessé une première fois le 9 septembre par une balle, qui lui avait traversé la poitrine. Est revenu sur le front incomplètement guéri . Attitude superbe le 13 janvier, le corps écrasé sous un éboulement provoqué par un projectile ennemi de gros calibre a trouvé la force en mourant de crier '' Vive La France'' »


Le sous-lieutenant Raugot du 60e régiment d'infanterie : « alors que les allemands menaçaient de très près l'entrée d'une grotte ou sa compagnie était abritée, s'est jeté avec une poignée d'homme sur l'ennemi, pour assurer la sortie de ses camarades, a été blessé . »


Le sous-lieutenant Ruty du 60e régiment d'infanterie : « chargé d'ouvrir la ligne de retraite de son bataillon barrée par les allemands , s'est élancé avec la plus grande énergie à la tête des débris de sa compagnie a heureusement accompli sa mission. »


L'adjudant Rouget du 60e régiment d'infanterie : « a maintenu dans un corps à corps très dur, une fraction de la ligne de combat composé d'éléments très mélangés . S'est remarquablement distingué par son calme et son autorité »


Événements : la nuit et la journée ont été assez calmes . Les patrouilles se sont avancées dans la nuit jusqu'au ruisseau de Chatillon sans que rien n'ait décelé la présence d'ennemi . L'activité de l'artillerie allemande dans le jour, contrairement à ce qui se passait les jours derniers s'est plutôt exercé sur la plaine et sur les rives de l'Aisne . Les allemands ont sans doute constaté les travaux entrepris par le génie . Un de nos abris des bords de l'Aisne a été incendié par un obus sans accident de personne . Deux espions, sont signalés à Chapeaumont, un habillé en civil ( vêtements gris ) , l'autre en artilleur . Toutes les mesures utiles sont prises pour les arrêter .


Mutations : le lieutenant Vuillemin passe de la 1ère Cie à la 6 ème Cie

Le sous-lieutenant Droguey passe de la 6e Cie à la 1ère Cie .


Renseignement de l'artillerie : emplacements des batteries allemandes ayant tirées . L'emplacement probable n'a put être découvert par la batterie qui a tiré sur les tranchées à 14h30 . Une batterie de 105 se trouve à 25 m à gauche de la cheminée de la sucrerie de Vaugerins . Le 120 fait taire cette batterie .


Points de chute des projectiles allemands : les 77 à 150 m en arrière de la 1ère tranchée du 60e à hauteur des pistes . Les 150 n'ont pu être appréciés .


Points de chute des projectiles français : réglages sur les tranchées allemandes au N NE du poste C .

 

Travaux : commencement de la confection d'un abri de mitrailleuses aux abords immédiats du poste d'écoute du point dit «les cerisiers » . Continuation des différents travaux prescrit dans le plan du colonel .

Pertes : aucun blessé, ni tué

 


6 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


Travaux de propreté dans les cantonnements et repos en raison du dimanche .

6 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Champigny ( Marne )


Événements : manœuvre par section et compagnie .


6 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : à 5h30, 2 boches sont aperçus à 30 m au NE du PP1 Berthelot, nos guetteurs lancent des grenades dans leur direction . Activité presque nulle des deux artilleries . Travail aux réseaux de 1ère ligne . Aménagement de poste de combat . L'ennemi se montre inquiet et lance de nombreuses fusées éclairantes .

Citations : 1 sous-lieutenant, 1 caporal , 10 soldats ont été cités à l'ordre du régiment n°482 du 6 février 1918 .


 

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 17:07

5 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Événements : nuit du 4 au 5 marquée par l'explosion d'une trentaine de bombes allemandes sur les tranchées . Peu d'activité, de jour sur la ligne de feu . Forte canonnade de la batterie de Fouquerolles sur le secteur du 1er bataillon, dégâts matériels de peu d'importance . Établissement d'un plan de relèves intérieures par le colonel conformément à l'ordre du général De Villaret n°1678 en date du 8 février .

Renseignements de l'artillerie : points de départ probable de l'artillerie allemande batterie de Bouderolles 9h30, batterie lourde de Vaugerins tire une trentaine de coups de 10h50 à midi .

Points de chute des projectiles allemands : nos tranchées et dans la plaine jusqu'à l'Aisne et batterie de Montaigu .

Point de chute des projectiles français et batteries ayant tirées : batterie de 75 de Montaigu tire sur les pièces de gauche de la batterie de la batterie de Bouderolles à 9h45 . Batterie de 75 du Pressoir tire sur les pièces de droite de la batterie de Bouderolles à 10h45 . De 10h50 à midi, la batterie de 120 de Montaigu tire sur Les Vaugerins . De 14 h à 14h45 batterie de Pontarchet tire sur Fouquerolles .

Travaux : continuation des travaux entrepris .

Pertes : 1 tué et 5 blessés dont un assez grièvement .

3e cie Ravey marius 2e cl tué par éclat d'obus à la tête

3e cie Pesnel Paul caporal blessé à l'épaule et au bras

1ère cie Philippe Just 2e cl blessé d'éclat de bombe

1 ère cie Ferrier émile 2 e cl blessé balle

2 e cie Oudry emile 2e cl blessé balle à l'omoplate


5 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


Événement : Revues de propreté, nettoyage des armes, soins corporels .


5 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Champigny ( Marne )


Événement : Suivant les prescriptions de l'ordre particulier n°143 pour le mouvement de la 14e DI, en date du 31/1/1917 du général De Bazelaire, laquelle est mise à la disposition de l'EM de Bazelaire pour les travaux à exécuter en arrière du front et en exécution de l'ordre particulier n°203 de la V e armée, la 9e cie est mise à la disposition du service des routes pour l'élargissement d'un chemin . Cette cie cantonne à Marzilly ( Sud d'Hermonville ) .

Pour les autres unités reprise de l'instruction aux abords des cantonnements .


5 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événement : journée calme, nous effectuons des tirs indirects de mitrailleuses sur les pistes ennemies . L'artillerie se montre peu active des deux cotés, quelques avions . Pose de réseau en avant du PA Lunéville . Travaux d'aménagement et d'entretien .

Nomination d'officiers : par décret en date du 27 janvier 1918, mr le lieutenant Raimond J ( active à TT ) est nommé au grade de lieutenant à TD pour prendre rang du 6 octobre 1917, date à laquelle a pris fin sa deuxième année d'ancienneté dans le grade de sous-lieutenant, décomptée conformément à l'article 1 de la loi du 10 aout 1917 . Par application de la loi du 10 aout 1913 le rang d'ancienneté de mr le sous-lieutenant Berreur ( réserve à TD ) est fixé au 19 mars 1916 . Par application de la même loi, le rang d'ancienneté au grade de sous-lieutenant à TD du lieutenant Boudier ( JM) lieutenant de réserve à TD est fixé au 5 décembre 1915 .

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 18:44

4 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Le colonel reçoit l'ordre général n°55' du GQG en date du 26 janvier 1915 nommant au grade de chevalier de la Légion d'honneur, mm les capitaine Kah et Duffet avec les citations suivantes :

Mr Duffet CL : capitaine au 60e régiment d'infanterie a été nommé dans l'ordre de la Légion d'honneur au grade chevalier . « a pris le commandement du bataillon, après la disparition de son chef ; a soutenu avec la plus grande ténacité un combat très dur de 36 heure; a dû le 14 janvier pour se replier, se frayer son passage à la baïonnette à travers les lignes allemandes »

Mr Kah EGM : capitaine au 60e régiment d'infanterie «a pris le commandement après la disparition de son chef de bataillon ; a conduit pendant plus de trois heures une partie de la ligne engagée dans un corps à corps très violent et a maintenu ensuite pendant trente heures encore , son unité en 1ère ligne dans des circonstances difficile »


De plus par ordre n°565 II du GQG en date du 30 janvier 1915 :

Mr Poupinel RJE - Chef de bataillon à titre temporaire au 60e régiment d'infanterie a été nommé dans l'ordre de la Légion d'honneur au garde de chevalier avec cette citation :

« A fait preuve dans les combats du 12 et 13 janvier d'une grande valeur militaire et morale, a maintenu sa troupe sous le feu le plus meurtrier jusqu'à ce que l'ordre de se replier lui eût donné . Officier supérieur de tout premier ordre »


Événements : journée beaucoup plus calme que celle du 3 février . Duel d'artillerie dans la matinée et vers 14 h . Les tranchées de notre régiment n'ont pas été atteintes ; si ce n'est pas un obus de 105 qui a simplement occasionné un éboulement des tranchées .


Renseignements d'artillerie : point de départ probable de l'artillerie allemande

Entre 10h20 et 11h ½ bois de Vaugerins ( a tiré 12 coups sur Montaigu ). Entre 14 h et 14h ½ , batterie de Fouquerolles ( a tiré 17 coups sur les tranchées du secteur de Falaise ) .


Point de chute des projectiles allemands , secteur de Vic sur Aisne et tranchée des pommiers .

Point de chute des projectiles français : Nos 120 long ont tiré coups sur la batterie Vaugerins entre 10h ½ et 11h 3/4 . Nos 75 ont tiré une vingtaine de coups sur la batterie de Fouquerolles entre 14 ¼ et 15 heures et à la même heure nos 75 ont tiré sur les tranchées ennemies face au secteur de la falaise .

Travaux : 1er bat- travaux pour relever les éboulements causés par les projectiles et le dégel . Clayonnage dans les tranchées Sabran . Réfection des créneaux obstrués et mal orientés . Creusage de 40 m dans le boyau devant relier la carrière au boyau longitudinal .

2e bat – relèvement du parapet de la tranchée de la 8e Cie sur une longueur de 20 m, constitution d'un réseau de fil de fer dans la partie boisée toute proche de l'ennemi .

3e bat – aménagement d'un sentier en arrière et à droite des emplacements de combat de la ligne de résistance . Enlèvement des terres dans les tranchées . Pose de fil de fer pour faciliter la circulation de nuit ( rampe à main, comme guide ) . Entretien des tranchées, aucun blessé ni tué .


4 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


Nomination : de 1 caporal

Cassation : de 1 sergent et 1 caporal

événement : continuation de l'installation dans les cantonnements, par suite de l'arrivée des dernières fractions du régiment, arrivées la veille .



4 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Champigny ( Marne )


événement : installation dans les cantonnements .


4 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événement : journée assez calme ; activité d'artillerie sur nos premières lignes l'après midi . Nous répondons par des rafales de 75 sur la 1ère ligne ennemie et sur les pistes . Activité des 2 aviations, aménagement des abris, travail aux tranchées et boyaux .











Promotion d'officiers – par application de la loi du 10 aout 1917, le rang d'ancienneté des sous-lieutenant de complément à titre définitif dont les noms suivent est fixé comme suit ;

mr Saillard ( EM) réserve ( rang du 21 nov 1915)

mr Vernerey ( LM ) réserve ( rang du 29 sep 1915 )

mr Voinot ( LP ) réserve ( rang du 19 mars 1916 )

mr Schlotthauber ( GO ) territoriale détaché aux troupes coloniales ( rang du 19 mars 1916 )


Par décret en date du 23 janvier 1918, sont promus à titre définitif au grade de lieutenant de réserve

pour prendre rang des dates ci-après indiquées :

(21 nov 1917 ) mr Saillard, lieutenant à TT ( évacué )

(29 septembre 1917 ) mr Vernerey , lieutenant à TT ( CHR)


Mutations d'officiers – par décision du général commandant la 14 e DI n°423/p du 27 janvier 1918, les sous-lieutenants Tournant ( 7e cie ) et Chatelain ( 10e cie ) passent au CID . Ces officiers ont été affectés comme suit à la date du 29 janvier 1918 :

à la 4e cie : sous-lieutenant Chatelain

à la 8e cie : sous-lieutenant Tournant

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 18:44

3 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Duel d'artillerie sans grands résultats.

Renseignements d'artillerie : - batteries allemandes ayant tiré

Villers-Lafosse 12h ½ a 13h ½ ; batteries de Fouquerolles à 13h30 . Notre batterie de Pontarcher a immédiatement répondu . De 14h à 15H20 une pièce de la batterie ennemie de Vaugerives tire et se tait après plusieurs salves de nos batteries de Pontarcher . Nos batteries de Montaigu et Le Port ont ouvert aussi le feu sur les tranchées allemandes, mais nous ne pouvons apprécier les résultats .

Travaux : continuation de la réfection des tranchées et boyaux . Élaboration d'un plan de travaux à faire, par le colonel dont copie ci-jointe ( approuvé par le général ) . Les modifications et travaux suivants seront exécutés par le 60e d'infanterie de .. Aisne .

  1. Le 2e bataillon étendra sa gauche jusqu'au poste inclus du bois qui est à hauteur du point dit «Les cerisiers »  . Le 1er bataillon se resserrera de la même quantité de façon à avoir une densité plus grande dans son secteur .


  2. Le poste de Commandement du colonel en cas d'alerte sera transporté au centre Pereira au Nord de la ligne d'occupation de la Cie de 2e ligne de droite à la bifurcation des boyaux allant respectivement au poste téléphonique B et au point dit «Les cerisiers » .

  3. Les travaux suivants seront effectués : 1ère urgence a) augmentation des défenses accessoires dans les partis de la parallèle Peyrot formant courtine entre le boyau qui suit la limite des secteurs entre le 44e et le 60e et le boyau Ouest conduisant à la tranchée Sabran d'une part , et la demi-lune de l'angle NE du secteur . Ces défenses accessoires devront rendre des courtines presque passives pour permettre d'augmenter la densité du feu sur le front de la tranchée Sabran et de la demi-lune précitée . b) augmentation de la force du front de la parallèle Sabran (augmentation du nombre des créneaux, aménagement des banquettes, renforcement des défenses accessoires) . Réfection de la demi-lune de façon à porter son front à dix ou quinze mètres du front actuel pour supprimer l'angle mort . d) aménagement du poste de commandement du colonel au point précité . e) clayonnage des parapets qui menacent ruine dans toutes les tranchées de tir . Organisation de puisards et de planchers en petits ravins sur le sol des tranchées partout où cela n'a pas été encore fait .

    2ème urgence a) établissement de pares coups avec 4 ou 5 créneaux chacun au deux angles de chacune des deux courtines énumérées au paragraphe précédent ( peut être celle de l'angle contigu à la demi-lune ne sera telle pas nécessaire ) . b) construction de deux abris de mitrailleuses l'un déjà reconnu dans un boyau d'écoute près de la limite actuelle des 1er et 2e bataillons . L'autre à déterminer en faisant le travail de réfection de la demi-lune pour battre si possible les pentes Sud-Est de la croupe qui se prolonge Nord-Est du chemin de Nouvron au moulin de Chatillon .

    3ème urgence a) amélioration des centres de résistance des Cies de 2e ligne du 1er bataillons

    établissement dans les tranchées de ces centres pare-éclats les mettant à l'abri des tirs de la cote 112. Faire de ces tranchées des places d'armes avec glacis de franchissement permettant la contre-attaque après l'arrêt de l'ennemi par le feu . b)établir une 2ème ligne de fils de fer devant ces tranchées . c) améliorer et terminer les communications entre les Cies et les parallèles de combat.


Blessés ou Tués – un tué et cinq blessés :

Déchaud Léon 2e cl tué le 2/2 ( éclat d'obus )

Maréchal Marius 2e cl blessé au cantonnement par balle perdue

Auger André Louis 2e cl blessé shrapnell à la cuisse

Odde Antoine 2e cl blessé au mollet

Tétard Célestin 2e cl blessé au bras

Lair Jules 2e cl blessé à l'épaule


3 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


Événements : installation dans les cantonnements et repos en raison de la fatigue du déplacement .


3 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Champigny ( Marne )


Événements : En exécution de l'ordre général n°17/op de mr le général commandant la division en date du 2/2/1917, le régiment fait mouvement vers les cantonnements de Saint-Brice Courcelles (EM, CHR, et le 1er bat) Champigny ( 2e bat) Thillois ( 3e bat) .


3 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : Sur réception d'un message chiffré, arrivé à 20h35, ordre est donné aux bataillons en ligne de redoublé de vigilance . Le bataillon de réserve se tient prêt à être alerté et à occuper la ligne 1bis . La CM/2/60 relèvera la CM5/277 CR Zeppelin , la CM/1/60 relèvera la 6/77 CR Zeppelin , relèves terminées à 23h, sans incident . La situation normale est reprise à 7 heures et les bataillons « désalertés »  .

Pertes :1 tué soldat Bellis Adrien ( 7e Cie) tué à 15 h par éclat d'obus .


Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 18:28

2 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Citation . par ordre général 96 de la VI e armée en date du 25 janvier 1915 sont cités à l'ordre de l'armée :

Lieutenant-colonel Auroux commandant le 204 e ( affecté au 60e RI )

«officier de la plus grande valeur qui a su par son activité intellectuelle et physique, par son sang froid et son courage mener à bien la mission qui lui était dévolue comme commandant de l'infanterie de l'attaque de la cote 132 »


Commandant Poupinel du 60e RI

«bien que gravement contusionné au début de l'action, a pris le commandement du régiment après la mort du chef de corps . A maintenu le terrain conquis sous le feu de l'artillerie d'une extrême violence et a repoussé à la baïonnette les violentes contre-attaques de l'ennemi »


Capitaine Kah du 60e RI

«a pris le commandement du 3e bataillon après la mort de son chef de bataillon, a conduit sur une partie du front le combat corps à corps de la ferme de la montagne neuve et a maintenu son unité en 1ère ligne dans des circonstances difficiles, encore pendant toute une journée »


Capitaine Duffet du 60e RI

«a pris le commandement du 1er bataillon à la mort de son chef de bataillon, a soutenu le combat très dur de la journée du 13 janvier 1915 et a du le 14 pour rejoindre, son corps se frayer un passage à la baïonnette à travers les lignes allemandes » 


Journée calme, la fusillade est insignifiante sur tout le front, toutefois une violente canonnade de 14h30 à 16h , est engagée contre le secteur du 1er bataillon, canonnade qui a cessé des l'intervention de notre artillerie qui avait pris les tranchées allemandes comme objectif .

Point de départ probable des canons allemands

Fouquerolles avec certitude , probablement une batterie à l'ouest de Cusy-Vaugerins ( calibre de 105 et 110 )

Point d'éclatement des projectiles français

Sur Fouquerolles, sur tranchées en … de 60 et face au poste C ( sur emplacement probable des mitrailleuses )

Points d'éclatement des projectiles allemands

Sur tranchées de la Cie Ruthy, entre 1ère et 2ème ligne, sur batterie de Pontarcher .


Travaux : réfection des tranchées et boyaux que le dégel rend indispensable . Amélioration des moyens de communications et réorganisation des abris . Au 1er bataillon continuation du boyau reliant la carrière au boyau longitudinal et clayonnage de ce boyau .

Blessés : deux hommes blessés à la 3ème Cie par des balles de shrapnell .

Les bataillons nous confirment aussi les emplacements qu'ils occupent . Le régiment se trouve donc :

1er bat :1ère Cie en 2e ligne derrière la 4e Cie

2e Cie en 2e ligne derrière la 3e Cie

3e Cie aux tranchées en 1ère ligne

4e Cie aux tranchées en 1ère ligne

2e bat : 5e Cie cantonnée à Le Port

6e Cie château de Marc d'Ançon

7e Cie aux tranchées secteur de l'Aisne, partie N 4 sections en ligne

8e Cie aux tranchées , 3 sections en ligne , 1 section à la tranchée de l'écluse

3e bat : 9e Cie aux tranchées entre Le Pressoir et Pernant, 1 section en surveillance, 2 dans les tranchées, 1 section en réserve à la ferme de Cholet ;10 e Cie aux tranchées entre le Le Pressoir et Pernant, 1 section en surveillance,2 dans les tranchées, 1 section en réserve à Montaigu

11e et 12 e Cie cantonnée à Ambleny


E.M du régiment et partie de la CHR ( château de Marc d'Arçon )


2 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


Événements : le régiment part en 5 fractions différentes, soit par la gare d'Arcis sur Aube, soir par Mailly et débarque à Mussey ( Meuse ) ; les bataillons sont répartis ainsi qu'il suit :

EM du régiment, CHR, 3e bat, 1ère Cie du 1er bat = Robert-Espagne

3 Cies du 1er bat, 2e bat, CMR, CMB = Beurey

installation dans les cantonnements, le voyage c'est effectué sans incident .


2 2 1917

Secteur de Germiny( Marne)


Événements : En exécution de l'ordre général n°16/op de mr le général commandant la 14e DI en date du 1/2/1917, le régiment fait mouvement vers les cantonnements de :

Geminy ( EM, CHR, et 1er bat )

Jandry ( 2e et 3e bat)


Ordre général N°167- Le général commandant le 7e CA cite à l'ordre du corps d'armée, les militaires dont les noms suivent :

Caporal Gallier Charles (mle 2474) 11e Cie

Soldat Tétafort Raymond (mle 08771) 8e Cie

Signé : De Bazelaire


Mutations – officiers- mr le médecin major de 1ère classe Dumas ( CHR) est affecté au 2e bataillon en remplacement de mr le médecin major de 2e classe Maurice, rayé des contrôles du corps .


2 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : Le 60e RI relève le 277e Ri dans le sous-secteur de Domjevin au cours de la nuit du 2 au 3 février .

Le I/60 relève le IV/277 dans le CR Rognelle

Le II/60 relève le V/277 dans le CR Zeppelin

Le III/60 vient cantonner à Domjevin, Bénamenil en réserve de secteur . La relève s'effectue sans incident .

A 19 heures, une patrouille allemande qui tente d'aborder nos lignes du CR Berthelot est dispersée à coups de fusils et de VB, le barrage est déclenché à 19h15 et dure jusqu'à 20h15 .

Le sous-secteur de Domjevin occupé par le régiment comprend deux centres de résistance, tenus chacun par un bataillon : CR Zeppelin CR Rognelle

Dans chaque CR , l'occupation est réalisée par 2 Cies en 1ère ligne ( points d'appui )et une Cie en réserve ( réduits) .

La 1ère ligne est fractionnée en un certain nombre d'ouvrages fermés occupés par une section ou une section ½ (groupe de combat ) . Le régiment est en liaison à droite avec le 35e RI, à gauche avec le 44e RI .


Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 13:58

1 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Les deux dernières compagnies du bataillon Devant ainsi que la musique se sont rendues à Ambleny comme il était prescrit précédemment et y sont arrivées sans incidents . Les troupes qui occupent les tranchées ont simplement eu à subit une canonnade intermittente et sans effets . Deux hommes des 3e et 4e Cies ( bataillon Neeser ) ont été blessés . Ce sont les soldats Couturier Henri ( 3e) et Bertrand Jules ( 4e) .

Travaux : 1er bataillon – la limite de secteur a pris toute la journée ; un plan de travaux a été projeté avec les Cies de 1ère ligne .

2ème bataillon – les travaux de réparation des tranchées dans la partie basse du secteur ont été entrepris dés le matin .

3ème bataillon – les travaux effectués ont comportés :

réparation du poste téléphonique de Montaigu enlevé par un éclat d'obus dans l'après midi du 31 janvier et vérification de la ligne . Jalonnement et amélioration des voies d'accès des sections de réserve aux tranchées . Installation dans les tranchées .


1 2 1916

Secteur Camp de Mailly ( Aube)


Événements : Par ordre préparatoire, le régiment est prévenu que la division fera mouvement le 2 février et devra s'apprêter à ce déplacer par voie ferrée . En conséquence les ordres sont donnés, et les préparatifs de départ s'effectuent sans incidents ( voir ordres reçus dans pièces jointes)


1 2 1917

Secteur de Sainte Gemme ( Marne)


Événements : repos dans les cantonnements

Nominations ( officiers) : sont nommés au grade de chef de bataillon à TT ( active) Mr Chesnot, capitaine à TD commandant le 1er bataillon ;

au grade de sous-lieutenant à TT ( Réserve) : Mr Berbey adjudant à la 1ère CMR .Mr Gavanier adjudant à la 3 ème CMR . Mr le chef de bataillon Chesnot conserve le commandement du 1er bataillon . Mr le sous-lieutenant Berbey reste à la 1ère CMR , Mr le sous-lieutenant Gavanier reste à la 3ème CMR .


1 2 1918

Secteur Domjevin, Bénaménil ( Meurthe et Moselle )

 

Événements : le 3e bataillon quitte Crevechamps à 7h et va cantonner à Moncel . L'EM du régiment, les 1er, 2ème bataillons et la CHR font mouvement pour aller cantonner , EM, CHR et bataillon Duffet ( 2e bat ) à Domjevin , bataillon Francon ( 1er bat ) à Bénamenil ;

départ à 15 heures



Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 16:00

31 1 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


départ du bataillon Neeser suivant l'ordre du colonel du 29 janvier . Le colonel et le drapeaux se rendent à Fontenoy . Le train régimentaire et les trains de combats sont installés à Ambleny .

Le bataillon Poupinel occupe le secteur qui lui a été fixé et pendant cette opération le soldat Boury de la 8e cie est blessé par une balle perdue . Les 9ème et 10 ème Cies du bataillon Devant effectuent leur relève sans incidents . La 9ème a une section en surveillance , deux sections dans les tranchées ( ligne de résistance ) , une section en réserve à la ferme « le Cholet ». La 10 ème cie a une section en surveillance, deux sections dans les tranchées sur la ligne de résistance , une section de réserve à Montaigu ( ligne de résistance jalonnée sensiblement par la route de Soisson ). les liaisons avec les troupes placées à l'Ouest et à l'Est des compagnies sont assurées .

Le caporal fourrier Baud et le caporal Daclin de la 10 e cie sont blessés dans une maison à Montaigu , tout les deux par des éclats d'obus . Le soldat Martin a été blessé à Fontenoy d'une balle au bras .


31 1 1916

Secteur Camp de Mailly ( Aube)


Événements : manœuvre de bataillons, revues, théories


31 1 1917

Secteur de Sainte Gemme ( Marne)


Événements : en exécution de l'ordre général n°14/op de mr le général commandant la 14 e DI, en date du 30/1/1917, le régiment fait mouvement vers les cantonnements de :

Ste Gemme ( EM, CHR, et 1er bataillon )

Passy-Grigny ( 2e bataillon)

Brotte ( 7e cie ) et Pareuil ( 6e et 2e CMR)

Verneuil et La Ronce ( ( 3e bataillon )



31 1 1918

Secteur Lunéville ( Meurthe et Moselle )


Événements : En exécution de l'ordre général, n°1164 du 21 janvier 1918, la 14 e DI doit relever la 59e DI dans le secteur de Saint Clèment dans la période du 31 janvier au 5 février 1918 .

Les 1er , 2ème bataillons, la CHR, et l'EM quittent les cantonnements de Benney et Crevechamps . Départ des 1er et 2e bataillons de Benney à 6h30 . Départ de la CHR de Crevechamps à 8h .

cantonnements :

1er bataillon = EM, 1ère et 3e Cies =>Blainville

2e Cie et 1ère CM => Mont sur Meurthe


2e bataillon = EM , 5e et 7e Cie => Mont sur Meurthe

6e Cie => Hérimenil

CM2 =>Lunéville

EM du régiment et CHR => Luneville


Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 18:48

30 1 1915

Secteur Taillefontaine, Retheuil ( Aisne)

Départ du bataillon Poupinel suivant l'ordre du 29 janvier, avec 2 Cie et l'EM du bataillon Devant . Rien à signaler


30 1 1916

Secteur Camp de Mailly ( Aube)


Affectation : Mr le sous-lieutenant Lhote récemment nommé est affecté à la 12 e Cie à la date du 23 janvier 1916 .


Événements : manœuvre de nuit, départ par alerte . ( thème de la manœuvre dans ordres reçus pièces jointes)


30 1 1917

Secteur Le Breuil ( Marne)


Événements : En exécution de l'ordre général n°13/op de mr le général commandant la 14e DI en date du 29/1/1917 le régiment fait mouvement sur les cantonnements de :

Le Breuil (EM, CHR, 1er et 2e bataillons )

La Ville sous Orbais ( 3e bataillon )


30 1 1918

Secteur Benney , Crévechamps ( Meurthe et Moselle )


Événements : Repos dans les cantonnements, chargement des voitures, revue de cantonnements .



Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article