Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le 60e RI de Besançon
  • Le 60e RI de Besançon
  • : Le parcours du 60 e régiment d'infanterie durant la Grande guerre . Son parcours, ses hommes, ses combats .
  • Contact
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 17:47

18 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Événements : aucun incident important ne s'est passé dans les dernières 24 heures dans le secteur du 60e régiment d'infanterie . Le tir de l'infanterie allemande a repris comme par le passé, ni plus, ni moins nourri .


Artillerie : vers 15h30, l'ennemi a bombardé les tranchées françaises mais les coups semblaient avoir porté plutôt dans le secteur du 44ème, le tir allemand semblaient venir de la batterie de Vaugerins, d'autres coups de 77 semblaient venir également du NO de Tartiers et des obus de gros calibre de derrière la crète de Cuisy .


Travaux : en raison de l'alerte, aucun travail n'a pu être exécuté . La réfection des tranchées nécessitée par les éboulements de terres provenant du bombardement et du mauvais temps de cette nuit a pris tout les hommes disponibles . Sur la rive gauche de l'Aisne dans le secteur du 1er bataillon des fils de fer barbelés ont été placés entre la sape russe et le poste A .


Pertes : aucune .


18 2 1916

Secteur Verdun ; caserne Chevert , fort de Belrupt (Meuse)


Le régiment reçoit l'ordre de faire mouvement et de prendre les armes pour se porter à la caserne Chevert . Départ à 8 heures . En conséquence, le déplacement s'effectue sans incidents, le régiment occupe le fort de Belrupt ( 2 Cie, 1er bataillon, Em du bataillon, TC du bataillon ) Caserne Chevert ( reste du régiment ) .


18 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Reims ( Marne )


Événements : rien à signaler


Annulation de citations - le général commandant la 14e DI annule les citations prononcées en faveur des militaires ci-dessous :

par ordre général n°26 du 7 avril 1916

Capitaine Leroux Commandant la 3e Cie

Sous-lieutenant Gérat de la 6e Cie

Sous-lieutenant Viard de la 6e Cie

Sous-lieutenant Chappard de la 7e Cie

Sous-lieutenant Duchaillut de la 8e Cie

Médecin aide-major Faveret du 1er bat

Soldat Monnier de la 7e Cie

Sous-lieutenant Ballet de la 7e Cie

par ordre général n°48 en date du 17/2/1917

Sergent Cordier de la 10e Cie

Soldat Maurin de la 6e Cie


Officier détaché : mr le chef de bataillon Peyrotte sera détaché auprès de l'EM de la 1ère brigade Russe pendant le séjour de cette unité au camp de Ville-en- Tardenois du 18 février au 5 mars .


18 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)

Événements : activité de l'artillerie ennemie particulièrement marquée sur la 1ère ligne du Cr Rognelle . Tirs de représailles de 75 sur l'ouvrage 7. Reconnaissance du bois Carlet au cours de la nuit . Activité des 2 aviations . Le 1er bataillon moins la CM1 relève le 2ème bataillon dans le CR Zeppelin, relève terminée à 23 heures sans incident .


Pertes : 1 blessé léger par éclat d'obus (9e Cie )


Citations : 1 caporal ; 4 soldats ont été cités à l'ordre du régiment n° 487 du 17 février .

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 19:17

17 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Événements : continuation de l'alerte . Tout est tranquille, l'ennemi ne fait preuve d'aucune activité . Notre artillerie envoie des projectiles en assez grand nombre sur les tranchées ennemies, les résultats sont assez important et dans de nombreux points des tranchées de 1ère ligne, l'on constate que les projectiles arrivent en plein . Riposte assez violente par instant de l'artillerie lourde allemande qui ne cause que des dégâts matériels .


Pertes : 1 tué , 9e Cie Legrand 2e cl éclats d'obus

1 blessé ; 12 e Cie Chambéry , contusion très forte .


17 2 1916

Secteur Jarlinfontaine (Meuse)


Événements : installation dans la caserne; emploi du temps laissé à la disposition des chefs de bataillon .


17 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Reims ( Marne )


Événements : rien à signaler


17 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : activité de l'artillerie ennemie sur les abords de Vého et Reillon . Rafales de 75 tirées dans la journée en représailles . Une reconnaissance française tend une embuscade de 21h30 à 1 heure au passage de l'opéra sans résultat . Arrivée à Domjevin dans l'après midi de la Cie B et de l'EM du 1er bataillon du 166e RIA . Travaux d'entretien et d'aménagement du sous-secteur . Travail aux réseaux de la ligne 1bis .

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 18:58

16 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Événements : recrudescence d'activité du régiment en raison du renouvellement de l'alerte du 11 . Les mêmes faits se sont produit . Cependant l'artillerie ennemie est en plus grand nombre . Les batteries de 77 ont presque totalement disparus, mais par contre l'artillerie lourde est augmentée . Malgré la chute de nombreux projectiles, les dégâts sont à peu près insignifiant .


Pertes : 2 tués 4e Cie Kielh dit Tabuis Etienne 2e cl éclats d'obus

9e Cie Passé-Juirard 2e cl éclats d'obus


8 blessés : 4e Cie Cuenoz 2e cl éclats d'obus

4e Cie Mathey 2e cl ( mort des suites de ses blessures )

4e Cie Rigault 2e cl éclats d'obus

4e Cie Beanlitrand 2e cl éclats d'obus

4e Cie Rossel 2e cl éclats d'obus

4e Cie Labet 2e cl éclats d'obus

4e Cie Perris Sergent éclats d'obus

12 e Cie Bordes 2e cl éclats d'obus ( décédé le 16 2 )


16 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


pas d'informations concernant ce jour dans le JMO


16 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Reims ( Marne )


Événements : assez grande activité de l'aviation ennemie .


16 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements :journée assez calme – une reconnaissance française tend une embuscade près du bois Natali sans résultat . Tir de 75 sur la 1ère ligne ennemie et de 37 sur Bishop . A 14 heures, un tir de 75 est exécuté sur des observateurs aperçus dans l'ouvrage du labyrinthe . Quelques avions français survolent le secteur . Pose de fils de fer et travaux d'entretien .


 

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 17:43

15 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Citation à l'ordre de l'armée : le soldat de 2e cl Franchi du 60e régiment d'infanterie 4e Cie « est parvenu en rampant sur le bord d'un tranchée ennemie d'où tirait une mitrailleuse, a détourné le canon de la mitrailleuse et attaqué deux ennemis qu'il a tué . A réussi ensuite à se dégager . »


Événements :action d'infanterie nulle pendant le jour , fusillade allemande particulièrement vive dans la région du fortin ( 2e bat) pendant la nuit .


Artillerie : vers 14 heures, tir de 77 sur les tranchées voisines de l'Aisne ; à 15 heures tir d'une batterie de 105 vers Tartiers . Entre 15h et 15h45 grande activité de l'artillerie lourde ennemie . Points de chute entre Sabran et Parret et sur le boyau de la Falaise à Pereira . 24 à 30 projectiles de 200 sont tombés entre la section détachée aux Sapins et le poste de commandement du chef de bataillon . Dégâts matériels assez importants .


Travaux : les travaux d'entretien et de réfection des boyaux et tranchées se produisent de la façon la plus active . De nombreux créneaux et un pare éclat ont été crées dans le secteur de la 6e cie . Des réseaux de fil de fer ont été placés dans le secteur de la rive gauche de l'Aisne .


Perte : aucune aujourd'hui


15 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


pas d'informations concernant ce jour dans le JMO


15 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Reims ( Marne )


Événements : rien à signaler


Perte : un hommes blessé


15 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : une reconnaissance de 1 officier et 31 hommes se place en embuscade sans résultat à proximité du Quadra-Wald . L'artillerie française exécute des tirs de 75 sur les pistes ennemies, sur la Niethamer-stellung et l'ouvrage KK . Pose de fils de fer et travaux d'entretien de sous-secteur .


Citations : 1 sergent , 4 soldats sont cités à l'ordre du régiment n°486 du 14 février 1918 .

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 19:51

14 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Événements : d'une façon générale journée calme, très peu de fusillade d'infanterie . Dans la nuit du 13 au 14 une reconnaissance effectuée par le sous-lieutenant Jannard de la 11e Cie sur la rive gauche de l'Aisne a observé quelques lumières dans le village de Fontenoy et de Le Port . Il a acquis la certitude que des signaux optiques partaient dans la direction de Le Port . Il a pu lire les lettres a-ch-a-a ; ces signaux étaient envoyés de ½ heure en ½ heure . Le régiment n'avait pas de poste optique .


Artillerie : quelque activité allemande entre 8h30 et16h30 . Les coups provenaient de la batterie du lavoir et de Tartiers . A 14 heures, une douzaine d'obus de 150 sont tombés dans le parc de Mardensons sans causé de dégâts . Notre artillerie a tiré sur 112 ; sur la maison blanche au N de Cuisy où l'on a observé quelques mouvements de voitures . Elle a aussi tiré une cinquantaine de coups sur la ferme de Chatillon et et abords . Rien d'anormal ne s'observait de nos tranchées .


Travaux : le mauvais temps persistant nécessite l'emploi de tout les hommes disponibles pour l'entretien et la réfection du secteur .


Pertes : un homme blessé très légèrement .


14 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


pas d'informations concernant ce jour dans le JMO


14 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Reims ( Marne )


Événements : une patrouille ennemie circulant en avant de nos fils de fer est mise en fuite par un tir de VB .


Officier de renseignements : mr le sous-lieutenant Griffond-Boitier désigné comme un officier du service de renseignements passe de la 1ère Cie à l'EM du régiment ;


14 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : activité de l'artillerie ennemie sur les abords de Domjevin en réponse à des tirs de harcèlement effectués par nous dans l'après midi . Reconnaissance aux abords du bois Carlet au cours de la nuit . Aucune activité d'aviation . Réfection, approfondissement et nettoyage des tranchées et boyau du sous-secteur .


Mutations d'officiers : dans l'intérêt du service le lieutenant-colonel a prononcé les mutations suivantes

Mr le lieutenant Barré ( 3e Cie) passe à la 5e Cie

Mr le lieutenant Bouzigues ( 5e Cie ) passe à la 3e Cie .

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 19:41

13 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Événements : le mauvais temps a mis les tranchées dans un état abominable et nécessite l'effort de nos travailleurs pour leur entretien et leur remise en état . Journée calme, feux d'infanterie normaux.


Artillerie : de 14h10 à 15h20 les allemands tirent 15 salves environ venant de Tartiers ; emplacements imprécis ; et quelques coup de Cuisy . Notre artillerie tire sur 112 et dans le ravin à l'Est du poste C . Le 120 de Montaigu semble tirer sur la raperie et les Vaugerins . L'artillerie ennemie n'a pas causé de dégâts ; points de chute au Sud , à l'Est et au NO du poste C . Quelques rares obus de 77 sont tombés à 15 h .


Travaux : les deux jours d'alerte et le mauvais temps n'ont pas permis de faire d'autres travaux que l'entreprise de la réfection du secteur complètement bouleversé par le mauvais temps et le bombardement ( secteur 1er bataillon ) . Dans la matinée , la pluie a empêché tout travail .


Pertes : un blessé léger à la 1ère Cie d'un éclat d'obus .

1ère Cie ; Thomas Pierre 2e Cl ; blessure légère au cou.


Le soldat Bersot

Lucien Jean Baptiste Bersot naît le 7 juin 1881 à Authoison ( Haute-Saone )dans une famille de petits paysans. Ses parents étant venus s'installer à Besançon , Lucien y apprend le métier de maréchal-ferrand et s'y marie en 1908 avant de devenir père d'une petite fille en 1909. Il habite dant la rue battant .

Lorsque la guerre éclate, il est mobilisé au 60 ème Ri , régiment avec lequel il se trouve pendant l'hiver 1914 1915 sur le front de l'Aisne , et qui vient de subir de très lourdes pertes du côté de Soissons (affaire de Crouy) . L'historique du 60 ème parle de 25 officiers ( dont le colonel Graux ) et de 1800 hommes tués , blessés , disparus ou prisonniers . Le régiment est réduit à l'effectif de 5 petites Cie toujours selon l'historique . Le régiment part occuper le secteur de Fontenoy, pour y être reconstituer sous le commandement du lieutenant-colonel Auroux ( à la main forte voir rude à l'occasion ) de nouvelles recrues sont incorporées ( on a vidé les fonds de tiroirs pour re-compléter le régiment dixit l'historique ) .

L'affaire

Comme il n'y avait plus en magasin de pantalon à sa taille, Lucien Bersot ne pouvait porter que celui en toile blanc fourni avec le paquetage remis lors de l'incorporation. Grelottant de froid dans les tranchées, il demanda le 11 février1915 au sergent-fourrier un pantalon de laine identique à ceux que portaient ses camarades. Le sergent lui proposa alors un pantalon en loques et maculé de sang, pris sur un soldat mort, ce que Bersot refusa.

Pour ce refus, Lucien Bersot se vit infliger une peine de huit jours de prison par le lieutenant André. Mais le lieutenant-colonel Auroux, commandant du régiment, estima cette punition insuffisante et demanda sa comparution en Conseil de guerre spécial, véritable cour martial . Comme de nouvelles recrues encore non aguerries venaient d'arriver, son intention était manifestement de faire un exemple de discipline militaire.

Traduit pour « refus d'obéissance » le 12 février 1915 devant le Conseil de guerre « spécial » du régiment, présidé par Auroux , Bersot y fut condamné à mort. La peine infligée ne correspondait alors nullement au code de justice militaire car le délit avait été constaté à l'arrière et non au contact de l'ennemi. Deux compagnons du condamné ( les soldats Cottet-Dumoulin Elie et Mohn André )intervinrent alors auprès du lieutenant-colonel pour tenter d'adoucir la sentence, mais ne furent pas entendus et se virent punis à leur tour de travaux forcés en Afrique du Nord . D'autres encore refusèrent de tirer sur leur camarade lors de son exécution qui eut lieu dès le lendemain (13 février 1915 ) car les Conseils de guerre "spéciaux", contrairement aux Conseils de guerre "ordinaires", n'autorisaient aucune procédure d'appel.

La réhabilitation

Après la guerre, une campagne de presse fut engagée par le journal Germinal sous la plume d'un jeune avocat, René Rucklin, conseiller général de Belfort , cette initiative permit d'obtenir la réhabilitation de Lucien Bersot dès le 12 juillet 1922 . La Cour de Cassation ne pouvait que statuer rapidement pour confirmer l'injustice dont fut victime le fusillé Bersot. Grâce à cette réhabilitation, sa veuve put prétendre à la pension de veuve de guerre et sa fille put être reconnue comme pupille de la nation .

Lucien Bersot fut ré-inhumé en 1924 dans le cimetière de Besançon. Son cas constitue l'une des affaires les plus révélatrices de l'arbitraire qui a pu régner dans certains conseils de guerre lors de la guerre . Une stèle située à proximité de l'église de Fontenoy ( Aisne ) , inaugurée en novembre 1994 , rend hommage à Lucien Bersot et à un autre fusillé pour l'exemple : le soldat Léonard Leymarie du 305ème Régiment d'infanterie, exécuté le 12 décembre 1914 sous le prétexte de "mutilation volontaire" (sur les données très contestables d'un simple rapport médical), acte pour lequel il avait toujours protesté de son innocence (il avait été blessé à la main à son poste de guetteur). Leymarie a été réhabilité en 1923 .



13 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


pas d'informations concernant ce jour dans le JMO


13 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Reims ( Marne )


Événements : le lieutenant-colonel commandant le régiment prend le commandement des secteurs VFL ( voie ferrée Laon ) et cavaliers de Courcy à 8 heures du matin . Son PC est installé 287 avenue de Laon à Reims ( faubourg de Laon) . Les éléments de la CHR relèvent les éléments correspondants de la CHR du 410 e RI dans la matinée . La CMR relève la CMR du 410 e RI dans le secteur des cavaliers de Courcy dans la nuit du 13 au 14 .


Nominations – officiers : par décision de mr le général commandant en chef, en date du 8/2/1917 sont nommés dans les conditions du décret du 2 janvier 1915 :

au grade de sous-lieutenant à TT ( active )

Mr Nicolas aspirant ( 1ère Cie) affecté à la 6e Cie

Mr Tholozan , sergent ( 6e Cie) affecté à la 1 ère Cie .


13 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : journée calme de 21 heures à 2 heures une reconnaissance de 1 officier, 30 hommes tend une embuscade sans résultat dans le bois Boué . Vers 15 heures, notre artillerie effectue un tir de 75 sur des groupes aperçus sur la piste de Leintrey à Maison du garde . Tir de contre-batterie par 95 et 105 . Construction d'une tranchée nouvelle ( Cordaillat ) dans le CR Zeppelin .


Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 17:58

12 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Événements : continuation de l'alerte ; tout se calme . Les allemands ne font preuve d'aucune activité . Les dégâts causés par l'artillerie sont insignifiants . Obstruction partielle du boyau central . L'alerte fini à 16h .


Artillerie : notre artillerie continue son travail de destruction . L'artillerie allemande répond faiblement, si ce n'est à 10h34 car il tombe entre Sabran et Parret , 36 obus de 150 .


Travaux : continuation des réparations nécessaires après le tir de l'artillerie lourde ennemie .


Pertes : deux tués ; un blessé légèrement

1ère Cie ; Caitont Joseph , blessé

2e Cie ; David Constant ; tué balle à la tête

5e Cie ; Lachal Jean François ; tué balle à la tête


12 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


pas d'informations concernant ce jour dans le JMO


12 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Reims ( Marne )


Événements : en exécution de l'ordre n°216/S de mr le général commandant la 151 e DI, le 1er bataillon relève dans la nuit du 12 au 13 le bataillon du 410e RI dans le secteur des '' cavaliers de Coucy '' . En exécution, de l'ordre particulier n°158, de mr le général commandant la 151 e DI en date du 10/2/1917, la CMR2 relève dans la nuit du 12 au 13 la CMR du 410 e RI dans le secteur de la ''voie ferrée de Laon'' . La CMR3 relève à la même heure la CMR du bataillon de réserve et occupe les emplacements suivants : PC La Neuvillette , les sections réparties en 2ème ligne .

 

12 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : de 18h15 à 23 heures, une reconnaissance de 1 officier , et 27 hommes explore le bois triangulaire, et y tend un embuscade sans résultat . A 11h25, un groupe d'officiers ennemis est aperçu dans la tranchée (Bishop ) ( tir de 75 ) . Réglages de 75 dans l'après midi . Une patrouille de 5 avions français survole le secteur de 14h à 16 heures . Pose de fil de fer et entretien du sous-secteur .

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 19:26

11 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Événements : le régiment ayant été alerté, le colonel quitte le château des Mardensons où est son poste de commandement en temps ordinaire et s'installe à son poste de commandement de combat , lieu dit de la '' Falaise '' . L'activité du régiment se trouve augmentée d'une façon notable, en un mot. Il est prêt à tout événement .


Artillerie : toute l'artillerie entre en action intermittente et bouleverse les tranchées allemandes, destruction notamment de créneaux et réseaux de fil de fer . La réponse de l'ennemi est très faible et ne nous cause à peu près pas de dégâts .


Travaux : commencement de réparations des boyaux endommagés .


Pertes : 1 tué ; 1 blessé

4e Cie ; Chamuzeau Louis ;2e cl ; tué d'une balle au front

12 e Cie ; Morel jean ; 2e cl ; blessé



11 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


pas d'informations concernant ce jour dans le JMO



11 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Reims ( Marne )


Événements : en exécution de l'ordre n°216/S de mr le général commandant la 151 e DI, le 2e bat relève dans la nuit du 11 au 12, le bataillon du 410 e RI dans le secteur de la voie ferrée de Laon .

Le 3e bataillon relève le bataillon de réserve du 410 e RI et occupe les emplacements suivants :

9e Cie = Ferme Pierquin

10 Cie = un peloton, rue Lesage Reims . Un peloton = à la Neuvillette

11e Cie = rue Lesage , au PC du bataillon du bataillon . Reims .

La Cie de mitrailleuse de chacun de ces 2 bataillons reste dans son cantonnement .


11 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : journée calme, tirs de nos FM et de nos mitrailleuses, faible activité des deux artilleries . Quelques avions ennemis survolent le sous-secteur à grande hauteur . Pose de réseaux et de ribbards . Approfondissement et aménagement des tranchées et boyaux . La 1e CM est relevée dans le Cr de Rognelle par la 3e CM ; relève terminée à 21 heures sans incidents .



Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 18:02

10 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Événements : dans la nuit la fusillade allemande a repris son cours habituel, ce qui paraît confirmer l'hypothèse d'une relève dans la nuit du 8 au 9 . Journée particulièrement calme . A 16 h assez violente canonnade et rafale de 105 allemands provenant peut être de Vaugerins . A la même heure très violente canonnade lointaine dans la direction de Bray le val ,sans que l'on puisse préciser si elle était française ou allemande . Fusillade faible le soir , quelques bombes ont fait chez nous des victimes .

Travaux : continuation des travaux entrepris

Pertes : 2 tués ; 4 blessés

Bouilleret Marius ; 2e cl ; 1ère Cie ; blessé éclats de bombes

Gillet ... ; 2e cl ; 1ère ; tué

Beauregard Jean ; 2e cl ; 1ère Cie ; blessé a l'index gauche

Dupont Angel ; 2e cl ; 4e Cie ; blessé

Marzet Pierre ; 2e cl ; 6e Cie ; tué balle à l'abdomen

Jeilhès Georges ; 2e cl ; 7e Cie ; blessé à l'épaule


10 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


pas d'informations concernant ce jour dans le JMO



10 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Reims ( Marne )


Événements : en exécution de la note de service n°4665 de mr le général commandant la 151 e DI en date du 9/2/1917 , les 2e et 3e bataillons font mouvement sur Reims où ils cantonnent dans la zone du faubourg Saint-Anne , Saint Remy . L'EM , la CHR, et le 1er bataillon restent provisoirement à Saint-Brice , Courcelles .

Ordre 4452 ''D'' , le général commandant en chef confère la médaille militaire aux militaires dont les noms suivent à la date du 31 janvier 1917 :

Granjon jean Marie mle 04163 territorial à la 9e Cie . Les nominations ci-dessus comportent de la croix de guerre avec palme .


10 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)



Événements : à l'aube de nombreux coups de fusils provenant du bois Carlet sont tirés sur nos guetteurs vers bouleaux-brisés . Nous effectuons plusieurs tirs de 75 au cours de la journée sur la tranchées Bishop, l'ouvrage KK, la tranchée des cèpes et le bois Oyonnax . Tirs de 75 et de 120 sur des groupes ennemis aperçus sur les routes . A 0h20 , tir de barrage sur la gauche du sous-secteur . L'artillerie ennemie s'est montrée très active pendant la journée, un tir de CFO est demandé de 1 heure à 2 heures en réponse à un tir violent sur nos premières lignes . Relève dans la première partie de la nuit, des 3e, 1e et 2e Cies par les 9e, 10e et 11e Cies dans le Cr de Rognelle . Relève terminée à 23 heures sans incident .

Nominations ( officiers ) par décret en date du 2 février 1918, le sous-lieutenant Saïs A réserve à titre définitive est nommé au grade de lieutenant de réserve à TD pour prendre rang du 20 janvier 1918 ( application de la loi du 10 aout 1917 ) .

Par application de la loi du 10 aout 1917 le rang d'ancienneté dans le grade de sous-lieutenant de l'armée d'active du lieutenant à titre temporaire ( active) Aubry E est fixé au 19 mars 1916 .

Par décret en date du 26 janvier 1918 :

  1. le rang d'ancienneté de mr le médecin aide-major, de 2e cl de réserve Benoit-Gonin ( André, Jean Claude ) récemment nommé à titre définitif est fixé au 15 octobre 1916 .

  2. cet officier est promu dans le cadres des officiers du corps de santé de la réserve, au grade de médecin Aide-major de 1e cl ( à titre définitif ) à compter du 10 octobre 1917 .


Annulation de citations – est annulée en ce qui concerne le sous-lieutenant Duc , Charles de la 1ère

Cie du 60e , l'ordre général N°195 du 6 mai 1917 .

Par arrêté , en date du 12 juillet 1917 ( JO du 14 ) la croix de chevalier de la Légion d'Honneur avec croix de guerre a été conféré à cet officier pour les mêmes faits qui avaient motivé la citation précitée .

 

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 19:14

9 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Citation à l'ordre de la II e armée – le chef de bataillon Neeser du 52 e ri ( affecté au 60e ) «a brillamment conduit son bataillon à l'attaque de Puzeaux, le 247e complètement entouré par des troupes allemandes a pu dégager son bataillons par des dispositions très habiles sans laisser un homme en arrière , a organisé le 28 la défense de la gare de Chaulmes ; très grièvement blessé, est revenu sur le front à peine guéri . »


Événements : changement notable dans le genre d'activité de l'ennemi ce qui indiquerait peut être une relève de ses unités . Fusillade beaucoup moins dense, si ce n'est vers 4 heures du matin.


Artillerie : dans la matinée aucune batterie allemande n'a tiré sur ce secteur . Le soir vers 15h30 les batteries de Fouquerolles ont tiré une vingtaine de coups sur la grande rue de Fontenoy et le château de Mardensons . Nos 120 et 155 et la batterie de 75 de Pontarcher ont tiré sur la batterie de Fouquerolles et de suite leur tir s'est éteint .


Travaux : l'abri pour mitrailleuse, au pied de la falaise est achevé et les mitrailleuses y sont installées . Plantation d'arbustes pour masquer les tranchées . Sur le reste du front continuation des travaux en cours .


Pertes : trois blessés légèrement qui n'ont pas été évacués .


9 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


pas d'informations concernant ce jour dans le JMO


9 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Champigny ( Marne )


Événements : reprise de l'instruction à proximité des cantonnements

Ordre N° 4439 ''D'' : le général commandant en chef confère la médaille militaire aux militaires dont les noms suivent : à la date du 30 janvier 1917

Poncel Georges Léon mle 6637 1ère cl à la 11e Cie

Myotte Louis , Marie mle 06444 réserviste à la 4e Cie

Mandin Louis, mle 9053 sergent à la 3e Cie

Burnod Louis Jean François mle 11 11 à la 10e Cie

les nominations ci-dessus comportent l'attribution de la croix de guerre avec palme .


Affectation ( officiers ) Mr le médecin aide-major de 2e cl Juin , venu du dépôt du 1er régiment d'artillerie ( 8e région ) est affecté au 60e RI ( 2e bataillon ) en remplacement numérique du médecin aide-major de 2e cl Segrette .

Radiation ( officier ) Mr le médecin aide-major de 2e cl Segrette du 3e bataillon ( relevé par un officier de complément venu de l'intérieur ) est dirigé sur la direction du service de santé de la 8e région à Bourges .


9 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : patrouilles de surveillance, dans nos réseaux devant le front du sous-secteur . Nous effectuons des tirs d'AL ( 155) sur les Amienbois . L'artillerie ennemie se montre peu active . De nombreux avions français et allemands survolent les lignes . Travaux d'entretien .


Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article