Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le 60e RI de Besançon
  • Le 60e RI de Besançon
  • : Le parcours du 60 e régiment d'infanterie durant la Grande guerre . Son parcours, ses hommes, ses combats .
  • Contact
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 19:37

9 Mars 1915

Secteur Fontenoy ( Aisne)


Événements : action d'infanterie a peu près nulle des 2 cotés . Activité de l'artillerie allemande de 9h30 à 13h40 . L'artillerie ennemie cesse son tir à partir de cette dernière heure, mais les grenades à fusil et les minenwerfer prennent Sabran comme objectif vers 15h. Les allemands bombardent toujours avec les mêmes pièces c.-à-d des 77 . 150 et 210 . Leur tirs avec les obus de gros calibre sont particulièrement bien réglé depuis trois jours . Emplacement probable des batteries : Bies de 77 Fouquerolles et Cote 112 . Bies de 150 : d'après la direction des coups Taincourt ou la Sauvraie . Bies de 210 : d'après une observation du capitaine Duffet : région de Pourmiers . Les Vaugerins sont à signaler . Riposte de notre artillerie de 9h15 à 13h par nos 75 . A cette heure le tir est très efficace sur les parapets des tranchées en face de Sabran . Tir de 120 à 14h30 sur demande du commandant du secteur en riposte au tir allemand de 13h40 . Objectif les Vaugerins . Pour la journée les dégâts matériels causés par les projectiles ennemis sont insignifiants et tous les éboulements sont réparés de suite .


Pertes : 7e Cie Mermillon Antoine Emile 2 e cl blessé .


9 Mars 1916

Secteur Haironville ( Meuse)


Par son ordre n° 217 le lieutenant-colonel commandant le régiment porte à la connaissance du régiment la glorieuse citation dont il a été l'objet pour les affaires de Champagne .

Ordre général n°477 : - Le général commandant la I V e cite à l'ordre de l'armée les régiments suivant .

60e Régiment d'infanterie :

« sous les ordres du Lieutenant-colonel Mittelhausser , s'est élancé le 25 septembre , drapeau déployé, à l'assaut des tranchées allemandes . A successivement enlevé les 3 lignes de la 1ère position ennemie, sous un feu des plus violents et des plus meurtriers . Poursuivant ensuite l'ennemi sur 4 kilomètres, a fait plus de 300 prisonniers , s'est emparé d'une batterie lourde et a atteint la 2ème position allemande . S'est maintenu sur le terrain conquis bien que privé de son chef grièvement blessé et d'une grande partie de ses cadres , et a repoussé victorieusement toutes les contre-attaques de l'ennemi » .


Ordre de mouvement : en exécution des ordres reçus, venant de la 14e DI, le régiment se porte sur les cantonnements suivant :

Montiers/saulx ( EM du régiment, C.H.R, 1er bat, 3e bat )

Ribaucourt ( 2e bat, Cies de mitrailleuses )


9 Mars 1917

Secteur Reims ( Marne)


Événements : légère recrudescence de l'activité de l'artillerie ennemie . Nombreux obus sur La Neuvillette . Quelques minens sur le sous-secteur V.F.L . 5 avions ennemis survolent le secteur ennemis au cours de la journée .


9 Mars 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : a 2h45, après un bombardement violent du P.A Lunéville et du réduit Reillon, notre infanterie repousse un détachement ennemi qui tentait un coup de main sur les G.C Vaudet et Caverot . Un coup de main est effectué à 18h35 sur la tranchée Bischop . L'opération est précédée d'un tir d'A.L de 75 et d'artillerie de tranchée déclenchée à 17h30 . Le détachement d'assaut est composé de deux groupes :

Groupe de droite – 1 officier (Lt Lear ) et 40 hommes du 166e RIA .

Groupe de gauche – 1 officier ( Lt Asset ) et 80 hommes de la 6e Cie .


Des pionniers de la C.H.R et des sapeurs de la Cie 7/1 du génie français et du 117e génie américain porteurs de charges allongées et de charges concentrées ont pour mission d'élargir les brèches faites par l'artillerie, et de faire sauter les abris.

Pendant la préparation d'artillerie, l'ennemi ne réagit que faiblement par un tir de 105 sur nos 1ère lignes . La garnison boche évacue l'ouvrage ne laissant que quelques guetteurs qui furent tués pendant le bombardement . Les cadavres allemands dépouillés de leurs vêtements n'ont pu être identifiés . A 19 heures notre détachement rentre au complet dans nos lignes après avoir passé jusqu'à la 2e ligne boche et fait sauter 4 abris, mais sans ramener de prisonniers .


Pertes : 5 soldats blessés à la 6e Cie

1 pionner blessé à la C.H.R

2 soldats blessés du 166e RIA


Ordre général n°18 DE : Sa majesté le roi des Belges à mis à la disposition du gouvernement de la République un contingent de Croix de Guerre Belges en vue de récompenser les militaires des armées françaises qui ont combattu en Belgique en 1914 .

En conséquence, en ce qui concerne les troupes placées sous ses ordres le général commandant en chef des armées du Nord et du Nord-Est a conféré cette distinction au officiers et aux hommes de troupe ci-après désignés :

officiers : Chef d'escadrons De Cordon , Emmanuel, Joseph Marie du 60e RI .

Au G.Q.G le 13 février 1918

Le général commandant en Chef

PO le major général

signé : Anthoine


Mutation d'officiers :

Le lieutenant Raymond ( 3e cm ) passe à la 2e cm dont il prendra le commandement .

Le lieutenant Vitte ( 2e Cie ) passe à la 9e Cie

Le lieutenant Colin ( 6e Cie) passe à la 7e Cie

Le sous-lieutenant Jourdain ( 7e Cie) passe à la 3e CM


Citation : 1 caporal de la 9e Cie est cité à l'ordre du régiment n°496 du 8 mars 1918 .


Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 09:41

8 Mars 1915

Secteur Fontenoy ( Aisne)


Événements : action d'infanterie nulle des 2 cotés . Artillerie active du coté allemand, principalement l'artillerie lourde allemande . Artillerie française calme . Entre 8h30 et 16h10 l'ennemi envoie une dizaine de coups de 150 -du 77 en assez grand nombre et 50 coups de 210 . Les projectiles tombent vers la 9e batterie, Parret , boyau central , les sapins, et Falaise , Peirera . Dégâts insignifiants : quelques éboulements dans la tranchée Parret, facilement réparables . Un parapet démoli à Peirera . Réponse de notre artillerie par 75 et 120 .


Patrouille : à 16h30 une patrouille de la 7e Cie s'est portée en avant pour examiner les travaux allemands dans la région voisine de leurs tranchées à cheval sur la route de Fontenoy-Tartiers . Les renseignements de cette patrouille confirment entièrement ceux donnés avant-hier par la 5e Cie à savoir que tous les travaux allemands sont au Nord du chemin du moulin de Chatillon , Côte 140 et ne menacent pas la région du Fortin . De plus, elle a permis de déterminer l'emplacement exact de 2 petits postes fixes qu'ont les allemands dans le voisinage du chemin précité et qui avaient été signalés d'une façon vague par les patrouilles antérieures .


Pertes : aucune .


8 Mars 1916

Secteur Haironville ( Meuse)


Affectations : par décision de mr le général commandant en chef en date du 26 décembre 1915 :

Mr le lieutenant Burnoist du service des chemins de fer est affecté au 60e régiment d'infanterie . Mr le lieutenant Burnoist prendra le commandement de la 2e Cie à la date du 7 mars 1916 . Mr le capitaine Legendecker du service des chemins de fer est affecté au 60e régiment d'infanterie . Mr le capitaine Legendecker prendra le commandement de la 10e Cie à la date du 7 mars 1916 .


Nomination : de 1 sergent ( réserve) remplissant les fonctions de sous-chef de musique .


Ordre : portant citation à l'ordre de la division du lieutenant Trénet Lucien , Abel , du 60e d'infanterie .


Événements : même travail que la veille . Dans la soirée le régiment est prévenu qu'il fera mouvement le lendemain et s'apprête donc pour ce départ .


8 Mars 1917

Secteur Reims ( Marne)


Événements : tirs de harcèlement sur nos premières lignes au cours de la journée .


Nomination-Officiers : par décision de mr le général commandant en chef en date du 27 février 1917, mr le chef de bataillon Peyrotte est nommé lieutenant-colonel à TT et affecté au 46e d'infanterie .


Affectation-Officier : mr le chef de bataillon Duffet venu du dépôt du corps prendra le commandement du 2e bat à la date du 7 mars 1917.


8 Mars 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : réglages des canons de tranchées sur Bishop . L'artillerie ennemie se montre très active et effectue de nombreux réglages sur le C.R Zeppelin . Les abords et le village de Reillon sont soumis à des tirs de harcèlement par 105 et 150 . Notre artillerie fait des tirs de représailles par 75 et 155 sur les lignes ennemies et les batteries ennemies . Aménagement et réfection des ouvrages du sous-secteur . Corvées diverses .


Pertes : 4 tués de la 101 e batterie de 58 du 232e RAC .

Blessés : 4 de la 101e batterie de 58 du 232e RAC .

1 homme de la 101 e batterie de 58 du 47e RAC

 

 

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 17:38

7 Mars 1915

Secteur Fontenoy ( Aisne)


Événements : l'infanterie n'a manifesté aucune activité des deux cotés . De nombreuses grenades à fusil ont été lancées sur Sabran sans résultat . Le mortier affecté au 60e a tiré dans la nuit et dans la journée ayant comme objectif les tranchées allemandes de 1ère et 2ème ligne . Violente canonnade allemande de 9h à 16h avec des 77-150 et probablement huit obus de 210 . Points de chute de ces projectiles : Parret, Péreira , La Falaise , Sabran . Origine de ces tirs : batteries de 77 -moulin de Fouquerolles et Cote 112 ( sud de la Roche ).

Batteries de gros calibre : Cuisy-en-Almont ; Chapelle Ste Geneviève et Tartiers .

Riposte de nos 75 en particulier à 15h40 , la 9e batterie a riposté à quatre grosses bombes allemande en prenant pour objectif les tranchées allemandes de 2ème ligne . Tir très bien réglé qui a amené la cessation du jet de bombe .


Patrouilles : deux patrouilles sont aussi effectuées par suite des renseignements donnés par l'artillerie installé au Sud de l'Aisne , au sujet des travaux exécutés par les allemands sur les pentes E du plateau de Nouvron . 1ère patrouille : de jour avant la nuit 1 sergent 6 hommes ; partis à 17h du Fortin, elle marche droit à l'Est jusqu'au changement de pente très accentuée qui domine la route de Fontenoy-Tartiers, descendit à mi-pente, puis remonte au Nord pour suivre la ligne de travaux allemands et revient au Fortin à 18h15 . Les travaux tels qu'ils sont maintenant ne sont pas de nature à laisser supposer qu'une approche allemande au moyen de travaux soit momentanément à redouter dans la région du Fortin .

2ème patrouille : pour compléter le renseignement ci-dessus une 2ème patrouille de 1 sergent et cinq hommes franchit les lignes à 20 h partant du poste d'écoute établi en avant de la section de mitrailleuse du pied de pentes de la Falaise . La patrouille se porte droit à l'Est, de 100 à 150 mètres environ jusqu'à une lisière de boisée, d'où les tranchées allemandes à cheval sur la route de Fontenoy-Tartiers sont seulement éloignées de 150 m environ . La patrouille reste en observation de 20h à 23h . Aucun bruit , ni de travailleurs, ni de voix ne fut perçu par elle .


Pertes : -1ère Cie Huat Joseph 2e cl , blessé .


7 mars 1916

Secteur Haironville ( Meuse )


Événements : installation dans les cantonnements . Revue de propreté et repos pour les hommes .


7 mars 1917

Secteur Reims ( Marne)


Événements : légère diminution de l'activité de l'artillerie ennemie . Quelques minens sur la droite du sous-secteur des Cavaliers de Courcy .



Radiation d'officiers : en exécution de la circulaire n°1780 du G.Q.G en date du 3 février 1917, mr le sous-lieutenant Schlottbauher est affecté à l'encadrement des troupes noires au Camp de Fréjus .


7 mars 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle )


Événements : journée caractérisée par des tirs de harcèlement sur les 1ère lignes et les routes . De 7 heures à 9 heures , tir de Minens et granaten Werfer sur Berthelot . Tir de représailles par 75 sur la tranchée Bishop et les boyaux d'accès .

Circulation très importante sur les pistes et routes visibles des observatoires . Activité marquée par l'aviation de nombreux avions volant à faible hauteur survolent longuement nos lignes malgré nos tirs d'artillerie et de mitrailleuses . Deux ballonnets allemands lestés avec des numéros de la Gazette des Ardennes du 19 février tombent dans les lignes .

La 101 e batterie du 47e RAC et la 101 e batterie du 232e RAC installent leurs pièces de 58 dans le P.A de Lunéville ainsi que le peloton de mortier Stokes du 166e RIA . Corvées pour le transport de bombes pour canon de tranchées, de Reillon , en 1ère ligne . Réfection et entretien des boyaux et tranchées .

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 19:27

6 Mars 1915

Secteur Fontenoy ( Aisne)


Événements : la tranchée avancée démolie par le tir des minenwerfer a été réfectionnée et remise complètement en état pour tireur debout . 300 sacs de terre ont été préparés à proximité pour permettre de réparer instantanément les nouveaux dégâts que l'ennemi pourrait commettre . Une ligne téléphonique directe entre le poste de commandement du secteur de la Falaise est en construction avec le poste de commandement de la 9e batterie . Très grande activité de l'artillerie allemande de 7h30 à 15h . Les projectiles ennemis tombent sur les tranchées de tous les secteurs et le village de Fontenoy . Obus de 77-105-150 origine des tirs Fouquerolles, Ravin de L... ,Cuisy en Almont , Tartiers . Dégats matériels insignifiants . La riposte de l'artillerie française se fait avec nos 75 et 120 . Nos artilleurs tirent sur les batteries et tranchées ennemies . Tir très précis dont l'effet s'est fait sentir immédiatement par la cessation du feu de l'infanterie allemande . Les créneaux ayant le gros bout en avant sont tous retournés .


Pertes : 4e Cie Ausset Jean 2e cl Tué

2e Cie Poulot Marius 2e cl blessé

1e Cie Varescon Félix 2e cl blessé


6 mars 1916

Secteur Villote, Louppy le château ( Meuse )


Affectation : (officier) par décision de mr le général commandant en chef en date du 17 février 1916, le maréchal des logis Schey Alfred Eugène du 7e escadron de train est nommé au grade de sous-lieutenant à TT dans l'armée active et affecté au 60e RI (3e Cie ) .

Cette affectation datera du 27 février 1916 .

Par décision de mr le général commandant en chef en date du 21 février 1916 , le maréchal des logis Arnoux paul du 14e régiment de chasseurs est nommé au grade de sous-lieutenant à TT dans l'armée active et affecté au 60e RI ( 8e Cie)

Cette affectation datera du 2 mars 1916 .

Mr le capitaine Boulé, revenu du dépôt est affecté à la CMR2 à la date du 3 mars 1916 . Il assurera le commandement et la direction des 3 Cie de mitrailleuses ( cette mesure est provisoire ) .


Par ordre général N°904, le général Balfourier commandant le 20e CA exprime sa satisfaction et fait tout ses compliments aux troupes de la 14e Division qui ont pris part à l'attaque de Verdun . Et transmet la haute satisfaction du Président de la République et du général en Chef .


Événements : le régiment continue son mouvement et en exécution des ordres reçus va cantonner à :

Haironville ( EM du régiment , C.H.R , 1er bat , 2 Cie de mitrailleuses )

Rupt-sur-Saux ( 2e bat, 3e bat , 1 Cie de mitraiilleuse ) .


arrivée sans incidents aux cantonnements .


6 mars 1917

Secteur Reims ( Marne )


Événements : même activité que les jours précédents en ce qui concerne l'artillerie ennemie . Une cinquantaine de minens dans le sous-secteur des Cavaliers de Courcy . Tir de représailles de notre AC et AT . Grande activité des deux aviations ( 7 avions ennemis survolent le secteur au cours de la journée ) .


Ordre N° 4603 Le général commandant en chef confère la médaille Militaire aux militaires dont les noms suivent :

Chastagnier Adrien mle 11052 sergent à la 9e Cie

Ménétrier Désiré , jBte , mle 8056 Sder 6 e Cie .

Les nominations ci-dessus comportent l'attribution de la Croix de la Guerre avec palme .


Citation : le lieutenant-colonel cite à l'ordre du régiment le soldat Lauraine André de la 6e Cie .


Pertes : 1 sergent tué .


6 mars 1918

Secteur de Domjevin (Meurthe et Moselle )


Événements : activité de la contre-batterie allemande . De 18h à 19h15, rafales de mitrailleuses sur le P.A Nancy, provenant des tranchées Niethamer et Bishop et de l'ouvrage Savoie . De 2h30 à 5h20, une patrouille explore le Quadrat-Wald qu'elle trouve inoccupé et tend une embuscade sans résultat à la lisière N.E de ce bois . Notre artillerie effectue des réglages sur la 1ère ligne et l'ouvrage Zago . De nombreux avions français et allemands survolent les lignes.

Construction de deux éléments de tranchée à Berthelot . Pose de ribbards dans le ravin de Leintrey .


Nomination d'un officier : Par décision ministérielle du 26 février 1918, est nommé au grade de vétérinaire aide-major de 2e cl à titre temporaire et pour la durée de la guerre , le vétérinaire auxiliaire Tudès Barthélémy de l'ID 14 en Subce au 60e RI .


Citations : 1 sergent et 1 soldat sont cités à l'ordre du régiment n°495 du 5 mars 1918 .

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 17:59

5 Mars 1915

Secteur Fontenoy ( Aisne)


Événements : dans la journée l'artillerie allemande a envoyé sur les tranchées de la Falaise, des Pommiers, et sur le village, des rafales de 77 percutants . Vers 14h20, 2 obus français paraissant être des 155, sont tombés sur la ferme La Roche dans laquelle, ils ont paru faire d'importants dégâts . Le commandant Neeser du 1er bataillon fait connaître qu'il lui paraît impossible d'entamer ce soir le travail de réfection de la fraction de la tranchée avancée de Sabran bouleversée la nuit dernière si la tranchée allemande voisine n'est pas mise à mal . En raison sans doute des résultats obtenus par eux , les allemands ont exercé toute la journée sur Sabran un surveillance particulière .


Pertes : 3e Cie Pastif Louis 2e cl blessé

7e Cie Nicod Léonard Caporal blessé .


5 mars 1916

Secteur L'Isle en Barrois ,Villote ( Meuse )


Événements : en exécution des ordres reçus le régiment fait mouvement et se porte sur les villages suivant pour y cantonner :

Louppy-le-chateau (2e bat , 2 Cie du Bat Françon, et EM du 3e Bat )

Villote devant Louppy ( EM du régiment, C.H.R , Bat Duffet , 2 Cie du bat Françon )

Ferme de Lamermont ( 3 Cie de mitrailleuses , et .. )


départ du régiment 9h et arrivée 11h dans ces cantonnements sans incidents .


5 mars 1917

Secteur Reims ( Marne )


Événements : l'artillerie ennemie continue à montrer beaucoup d'activité . Nombreux obus sur La Neuvillette et la ferme Pierquin .


Pertes : 1 homme blessé


5 mars 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle )


Événements : l'artillerie ennemie continue à se montrer très active sur nos 1ère lignes et fait de la contre-batterie . Notre artillerie effectue des tirs de CIO sur la tranchée Bishop de 13h30 à 14h30 . A 21h et 24h30, les batteries américaines du sous-secteur déclenchent leur barrage, des fusées vertes ayant été lancées du C.R Rognelle à la suite d'un léger bombardement par obus toxiques . Pose de ribbards et de fils de fer dans le ravin de Leintrey . Renforcement des brèches faites dans nos réseaux de 1ère ligne par le bombardement d'hier . Réfection des tranchées et boyaux démolis par le bombardement .


Citation : le sergent fourrier Bataille de la 2e Cie est cité à l'ordre du régiment n°494 du 4 mars 1918 .

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 18:23

4 Mars 1915

Secteur Fontenoy ( Aisne)


Événements : pas d'action d'infanterie . Bombardement par 150 et 77 provenant de la batterie de Vauxgerins et Tartiers . Grosses bombes dans la nuit tombées, partie en avant de la 1ère ligne, partie en arrière de Sabran . Action déprimante sur les hommes par suite de la violente commotion et de l'absence de détonation au départ de la bombe qui tombe sans bruit .


Travaux : résumé du 26 février au 4 mars . Amélioration notable de la viabilité des boyaux et tranchées . Violence du bombardement de l'ennemi qui a détérioré un grand nombre de parapets et de créneaux . L'aménagement de la tranchée Paret comme tranchée principale de résistance est en bonne voie . Des sapes russes ont été améliorées par des boisages . Le secteur de l'Aisne a été amélioré d'une façon importante surtout en 2e ligne . Celle-ci est flanquée maintenant par un excellent abri de mitrailleuse et couverte par un réseau de fils de fer large de 17 mètres .


Pertes : 2e Cie Faller Ferdinand caporal tué

2e Cie Goujon Claudius 2e cl tué

2e Cie Jignard Alfred Caporal tué

'' Pernet gaston 2e cl blessé

'' Giroy Charles 2e cl blessé

'' Paillard Edmond 2e cl blessé

'' Gueret Léon 2e cl blessé

'' Armand Philippe sergent blessé

'' Péjan François 2e cl blessé

3e Cie Faustin Louis 2e cl blessé

8e Cie Pfrang Alix 2e cl blessé

C.H.R Jeannin caporal téléphoniste blessé

C.H.R Ambost téléphoniste blessé



4 mars 1916

Secteur L'Isle en Barrois ,Villote ( Meuse )


Événements : arrivée comme prescrit à Rembercourt et départ pour passer la nuit à L'Isle-en-Barrois, et Villote .


4 mars 1917

Secteur Reims ( Marne )


Événements : activité croissante de l'artillerie ennemie qui exécute des tirs principalement sur la Neuvillette et la ferme Pierquin . 6 avions ennemis survolent le secteur au cours de la journée .


4 mars 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle )


Événements : une reconnaissance française de 30 hommes, commandée par le sous-lieutenant Brune de la 10e Cie reçoit mission de reconnaître les vieux éléments de tranchée situés en 7905 et l'état des réseaux ennemis à l'Est de ce point . Partie à 1h, la reconnaissance se heurte vers 2 heures en 7905 à un parti allemand estimé à une cinquantaine d'hommes . Le combat est engagé , le sous-lieutenant Brune, 1 sergent , 2 caporaux et 6 hommes sont blessés, l'ennemi se retire dans ses réseaux . De 4h45 à 5h45, tir violent de mitrailleuses ennemies sur le sous-secteur de gauche (44e RI ) pendant qu'un tir d'artillerie de tous calibres bat la 1ère ligne de Rémabois à Berthelot . L'ennemi tente un coup de main sur la gauche du sous-secteur, son infanterie arrêtée par un barrage et le tir de mitrailleuses ne peut aborder nos lignes et laisse entre les mains du 44e RI deux prisonniers du 16e Bavarois . Tir de 75 effectués la journée principalement sur les pistes ennemies en arrière de Leintrey où des groupes ennemis avaient été signalés . Au cours du bombardement sur le CR de Zeppelin, le tunnel de l'Argonne a été effondré par un projectile de gros calibre et plusieurs soldats français et américains tués et ensevelis .


Pertes : Tués – 1 sergent pionner, 1 caporal, 2 soldats ( tous CHR ) 1 tué 11e Cie , 1 tué 117e génie américain . Blessés – 2 caporaux, 4 soldats , 3 américains . Disparus Sous-lieutenant Brune 9e Cie; 1 sergent ; 1 caporal, 5 soldats ( tués blessés grièvement au cours de la reconnaissance )

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 18:57

3 Mars 1915

Secteur Fontenoy ( Aisne)


Événements : journée beaucoup plus calme qu'hier . Bombardement de 77 seulement . La 2ème partie de la relève s'est effectuée sans incidents . Une patrouille de la 5e Cie a été envoyée dans la matinée en avant du fortin pour combler les éléments de tranchées et les trous de tirailleurs dans lesquels la patrouille allemande, signalée il y a 2 jours avait trouvé un abri momentané .


Travaux : secteur de la Falaise , approfondissement partiel de boyaux , réparation des éboulements et dégâts causés par les projectiles ennemis, assainissement des tranchées secteur de l'Aisne ; continuation des travaux portés hier .


Pertes : 3e cie Girard Gabriel Caporal blessé

4e Cie Pichon Jean 2e cl

5e Cie Barbeaux Paul Léon 2e cl

3e Cie Bermond James 2e cl Tué


3 mars 1916

Secteur L'Isle en Barrois ,Villote ( Meuse )


Événements : continuation des nettoyages et soins de propreté . Par ordre préparatoire venant de la 14e DI, le régiment est prévenu qu'il doit embarquer à 0h15, en automobile . Cette opération s'effectue sans incident, mais avec léger retard retard . Arrivée et débarquement à Rembercourt . Le régiment doit cantonner provisoirement dans ce pays pour laisser reposer les hommes . Vers 14h il reçoit l'ordre de se porter sur L'Isle-en-barrois . Le régiment cantonne donc : EM du régiment et CHR et 2 bataillons à L'Isle-en-barrois , 1 bataillon et CM à Vilotte .


3 mars 1917

Secteur Reims ( Marne )

Evénements : activité de l'artillerie ennemie . Tir de harcélement sur les voies de communications ( Route de Reims à la Neuvillette ) . Quelques Minens aux Cavaliers de Courcy . Relève de la C.M.R2 par la C.M.R1  dans le secteur de la Voie ferrée de Laon .




3 mars 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle )


Événements : journée calme nos patrouilles de surveillance et d'écoute ne signalent aucune activité de l'ennemi . Quelques tirs ennemis sur les 1ère lignes . Aucune activité de l'aviation . Travaux d'entretien . Continuation des réseaux de la ligne 1bis . La CM3 relève la CM1 dans le CR de Zeppelin sans incident . Une prise d'armes avec remise de Croix de Guerre a lieu à 14h30 sur la place de Domjevin en présence du colonel Hough commandant le 166e RIA , puis la musique donne un concert devant le logement du colonel commandant le 166e RIA .



Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 18:45

2 Mars 1915

Secteur Fontenoy ( Aisne)


Événements : Hier soir vers 18h une patrouille allemande, s'est avancée à travers les bois dans la direction du fortin . Accueilli à coups de feu par notre poste avancé cette patrouille s'est repliée après avoir lancé des grenades et s'est abritée dans des trous de tirailleurs existant à une trentaine de mètres en avant de notre poste avancé, d'où elle a encore tiré et lancé une ou deux grenades . A 19 heures une patrouille de la 5e Cie ( 1 caporal et 6 hommes ) partant du terrain en avant à droite de la 11e Cie est sortie de nos lignes avec mission de tourner et de chasser le poste allemand s'il s'était maintenu à ses emplacements . La patrouille est rentrée à 20h30, elle a exploré toute la zone boisée ou se trouve les trous de tirailleurs dans lesquels étaient disposés les allemands et même les pentes descendantes sur la route de Fontenoy -Tartiers . Elle n'a ni vu, ni entendu quoique ce soit d'anormal . Dans la journée bombardement intermittent toujours aux mêmes heures .


Travaux : dans le secteur de la Falaise réparation des dégâts causés par la chute des projectiles allemands et entretien des tranchées dans le secteur de l'Aisne continuation et aménagement de l'abri de mitrailleuse n°4 et continuation dans tous les secteurs des travaux entrepris précédemment .


Pertes : 4 blessés

4e cie Vian Constant 2e cl

10 e Cie Boëglin René 2e cl

10 e Cie Bressier Raymond 2e cl

11e Cie Feyeux Pierre 2e cl


2 mars 1916

Secteur Verdun , Haudainville ( Meuse )


Événements : arrivée dans les cantonnements de péniches prescrit . Installation dans ces péniches et soins de propreté . Nettoyage des effets et des armes, etc …


2 mars 1917

Secteur Reims ( Marne )


Événements : activité de l'artillerie ennemie et des engins de tranchée ennemis dans le sous-secteur des cavaliers de Courcy . Relève du 2e bataillon par le 1er bataillon dans le sous-secteur de la Voie ferrée de Laon au cours de la 1ère partie de la nuit .


Radiation -officiers . Par décision de mr le général commandant la Ve armée n° 2958/p en date du 25 février 1917, mr l'officier d'administration de 2e cl Charton détaché lieutenant à TT au 60e RI passe au 251e RI .


2 mars 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle )


Événements : activité de l'artillerie sur les Cies situées dans l'Est de Domjevin au cours de la journée . Une pièce de 203 russe située en 0910 lisière Ouest du bois de Grand Seille tire 60 coups sur la batterie 102 bis ( SE de Domjevin ) . Nos lignes font l'objet d'une observation très attentive de l'ennemi, des observateurs sont vus sur de nombreux points des 1ères lignes ennemies . Le III/60 ( Bt Privat ) moins la CM relève dans la nuit le 1/60 (bt Françon ) dans le CR Zeppelin.

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 18:05

1 Mars 1915

Secteur Fontenoy ( Aisne)


Événements : l'action des minenwerfer et de l'artillerie ennemie continue . Cependant, il semble que l'artillerie lourde, principalement du 210 se substitue de plus en plus au 77 . Les batteries qui nous envoient ces projectiles sont très probablement soit vers Cuisy-en-almont, les Caves ou le mont de Pasly . Elles seraient combattues plus efficacement par les pièces du 5e GDR que par notre propre artillerie du 7e Corps . Le bombardement est ininterrompu sauf les périodes d'accalmie comprises entre 11h30 et 13h et de 16h30 à 8h . Le lendemain matin dégâts importants aux tranchées .


Travaux : pose de créneaux dans le secteur de la Falaise, et en particulier de deux en acier avec fusils fixés, l'un à Sabran à droite, l'autre à Parret à gauche . Dans le secteur de l'Aisne continuation du réseau de fils de fer en avant de la 2e ligne de défense . Achèvement de l'abri pour la section de mitrailleuse n°4 . Dans tous les secteurs,entretien et réfection des tranchées et parapets causés d'une part par le bombardement et d'autre part par le mauvais temps .


Pertes : un tué par éclat d'obus 11e cie Renevier Jules 2e cl



Mitrailleuses : en exécution des prescriptions de la circulaire confidentielle n°9287 du 30 et de la note de service n°3965 du 13 février 1915 , le lieutenant-colonel commandant le régiment décide qu'il sera constitué à partir du 1er mars 1915 une 4e unité administrative dénommée compagnie de mitrailleuses, avec les cadres et l'effectif suivant ( voir pièces annexe ) .


1 mars 1916

Secteur Verdun ( Meuse )


Événements : situation analogue, à celle des deux jours précédents . L'ennemi semble manifester moins d'activité . A 17h30, le colonel reçoit de mr le colonel-commandant la 27e brigade , notification de l'ordre (n°98) d'opérations n°117 /AS/ prescrivant la relève du 60e remplacé par un bataillon du 409e . Le départ des unités a lieu dans l'ordre suivant : bataillon Peyrotte, bataillon Françon , bataillon Duffet, colonel et CHR . Les éléments très réduit du régiment qui a beaucoup souffert au cours des deux périodes se rendent à Haudainville, où ils cantonnent dans des péniches .


Pertes : (officiers ) néant

(troupes ) 3 tués , 9 blessés, 3 disparus



1 mars 1917

Secteur Reims ( Marne )


Événements : activité de l'artillerie ennemie qui semble régler ses tirs sur nos premières lignes . Au cours de la nuit léger bombardement des 1ère lignes dans le sous-secteur des cavaliers de Courcy .


Pertes : 6 hommes blessés .


1 mars 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle )


Événements : une reconnaissance française de 1 officier et 42 hommes partie à 18h de GC new-York avec mission de tendre une embuscade dans Belle-tranchée et de reconnaître la tranchée Niethamer est éventée à 18h15 à hauteur du bois Boué par une patrouille ennemie qui se replie et fait déclencher par fusée un tir de mitrailleuses, puis un barrage par 105 et 77 fusants et percutants . La reconnaissance prise entre le tir d'interdiction des mitrailleuses et le barrage ennemi ne peut pousser plus avant et rentre au complet par petits groupes . Il semble que nos patrouilles précédentes aient décidé les boches à tendre une embuscade . Le fort effectif de notre reconnaissance les a obligés à se replier tout en faisant déclencher le barrage . Le 1er bataillon du 166e RIA est relevé par le 3e bataillon du 166e RIA au cours de la nuit, dans le CR de Rognelle , sans incident .


Pertes : 2 tués et 2 blessés à la 3e Cie pendant la reconnaissance . 2 blessés à la 1 CM . 1 soldat américain est tué accidentellement d'un coup de fusil en rentrant de patrouille dans le CR de Rognelle .


Radiation d'un officier : Le lieutenant Duc (1ère Cie) volontaire pour l'armée d'Orient a été dirigé le 28 février sur le dépôt du 8e RIC à Toulon , en exécution de la note du G.Q.G n)1730 du 15 février 1918 .

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 06:57

29 Février 1916

Secteur Verdun ( Meuse )


Événements : rien de particulier à signaler . Le régiment reste sur ses positions . L'ennemi continue comme la veille son bombardement . Les 1er, 2eme et 3eme bataillons continuent à exécuter des boyaux de communications et de tranchées abris .


Pertes : (officiers ) néant

(troupes) 10 tués ; 32 blessés ; 1 disparu

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article