Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le 60e RI de Besançon
  • Le 60e RI de Besançon
  • : Le parcours du 60 e régiment d'infanterie durant la Grande guerre . Son parcours, ses hommes, ses combats .
  • Contact
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 17:01

14 Juillet 1915

Secteur Fontenoy (Aisne )


ordre général N1092/D - en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés par la décision ministérielle N°12285 K du 8 aout 1914, le général commandant en chef a conféré la médaille militaire aux militaires dont les noms suivent :

A la date du 5 juillet 1915

Juillard JCF ( mle 6596 ) soldat à la 11e Cie du 60e régiment d'infanterie

« bon et courageux soldat, a été grièvement blessé le 7 septembre 1914, a subi l'amputation de la cuisse droite . »


Gou Claude ( mle 8509 ) soldat à la 11e Cie du 60e régiment d'infanterie

« bon et courageux soldat, ayant toujours fait complètement son devoir . Grièvement blessé, et a été amputé de la jambe droite . »


Les nominations ci-dessus comportent l'attribution de la Croix de Guerre avec palme .


Ordre - le général commandant la 14e DI cite à l'ordre de la division :


Le lieutenant André du 60e Régiment d'infanterie :

« dans la nuit du 7 au 8 juillet 1915, a dirigé une reconnaissance avec beaucoup d'audace et d'énergie . A attaqué vigoureusement un poste allemand et l'a chassé de sa position . »


Le soldat Heinz Edmond, du 60e régiment d'infanterie :

« ayant les deux jambes coupées par une bombe et se sentant mourir, n'a proféré aucune plainte . Mais a dit '' quel dommage de mourir dans la tranchée, j'aurais tant voulu être tué en chargeant les boches à la baïonnette . »


Événements : nuit calme de 21h30 à 0h35, rafales de 77 sur Sabran et Parret gauche . Quelques grenades sur Sabran et 25 bombes moyennes sur Sabran gauche et l'avant ligne . A 22h30, les allemands on été entendus travaillant dans la tranchée basse sous le sous-bois ; aussitôt un tir a été exécuté sur eux de Montaigu . Nos mitrailleuses ont tiré jusqu'à 15h10, tirs d'artillerie assez intense de part et d'autres . Une cinquantaine d'obus de 150 et 6 de 210 tombent sur le secteur . Riposte par nos 75 et tirs de nos 120, ces derniers sur Tartiers . De 16h30 à 18h et de 18h15 à 18h45 très violent bombardement de tout le secteur et du village de Fontenoy . Environ 1200 obus de tous calibres ( 210, 150, 88, 77,105 ) . Faible riposte par notre artillerie .


Pertes : 1ère Cie Pochet Albert 2e cl blessé

1ère Cie Vuillemin Charles Louis 2e cl blessé

2e Cie Pernin Joseph Caporal blessé

2e Cie Dennet Justin 2e cl blessé

2e Cie Goinet Henri 2e cl blessé

2e Cie Just Félix 1ère Cie blessé

4e Cie Camby Louis Alexandre 2e cl blessé

4e Cie Dubois Georges 1ère cl blessé

6e Cie Bouvin Paul 2e cl blessé



14 Juillet 1916

Secteur Hilsenfirst ( Alsace)


Événements : journée calme, rien de particulier à signaler . Continuation des travaux .


Pertes : 1 soldat tué à la 1ère Cie .

4 soldats blessés .


14 Juillet 1917

Secteur de Reuil - Binson-Orquigny ( Marne )


Événements : repos .


Délégation du régiment à la revue du 14 juillet à Paris -


Le gouvernement de la République a décidé qu'une revue à laquelle prendront part des troupes françaises des armées du Nord et du Nord-Est à l'exclusion de toute troupe alliée, serait passée à paris par le Président de la République à l'occasion de la Fête Nationale du 14 juillet .

Cette revue comprendra :

1 ) la remise par Mr le Président de la République

a ) de la nouvelle fourragère aux couleurs de la Médaille Militaire à une délégation du régiment de marche de la légion étrangère

b ) de décorations à des officiers et hommes de troupe participant à la revue .


2 ) le défilé des détachements avec drapeaux et étendards

a ) des corps dont le drapeau est décoré de la Légion d'Honneur ou de la Médaille Militaire

b ) de régiments ou unités qui ont été cités à l'ordre de l'armée .


Le détachement fourni pour représenter le régiment à cette cérémonie à la composition suivante :


Officiers - Capitaine Bourgeois

Sous-lieutenant De Milleville

'' '' Catelon


Garde du drapeau . Sergent Fredon 11e Cie

Caporal Boutrand CHR

soldat Gourvès 1ère Cie

soldat Thévenot CHR

soldat Boisson CHR .


Troupe .

Sergent Navello 6e . ! Sergent Moiret CHR


Caporal Oudot 7e . ! Caporal Ghisoli 2e CM

Caporal Chiper 1ère . ! Caporal Massot 3e .


Soldat Maitrepierre 7e ! Soldat Cannac 11e

Soldat Duval 7e ! Soldat Soudan 9e

Soldat Pétrement 7e ! Soldat Fatou 6e

Soldat Montigaud 3e Cm ! Soldat Michaud 5e

Soldat Jacquerot 1ère Cm ! Soldat Duret 5e

Soldat Montreuil 11e ! Soldat Dumesnil 5e

Soldat Garnier 10e ! Soldat Ovize 2e

Soldat Raimbault 9e ! Soldat Perrolaz 9e

Soldat Asucre 7e ! Soldat Guenot 10e

Soldat Saintagnan 3e ! Soldat Millet 11e

Soldat Falquet 5e ! Soldat Ardeven 9e

Soldat Tatu 5e ! Soldat Cambray 2e



Ordre général N°33 .

Officiers, sous-officiers, caporaux et soldats ,

« les éléments de la division étant dispersés en ce moment, je préfère ne pas vous réunir à l'occasion de notre Fête Nationale, pour vous éviter la fatigue du déplacement . Je tiens pourtant à vous rappeler que si demain et pour la troisième fois, LA FRANCE fête sous les armes le 14 juillet, c'est à l'héroïsme de ses enfants qu'elle le doit, et à vous en particulier qui avez lutté pied à pied pour arrêter le barbare envahisseur et défendre le sol de notre patrie bien aimée . L'épreuve est longue et la lutte n'est point terminée ; mais chacun s'aperçoit que l'adversaire faillit, succombant sous le poids de nos armes, fléchissant sous la réprobation universelle . Jamais autant qu'aujourd'hui, nous n'avons eu la certitude de la victoire . Nos anciens alliés, anglais et russes se dressent pour un effort suprême ; l'Amérique vient à notre aide, avec ses ressources inifnies, en hommes et en matériel, nous donnant un nouveau témoignage de la justice de notre cause .

Courage, amis le monde est avec nous ; la récompense de votre persévérance est proche . Je ne veux pas croire qu'un seul d'entre vous cédera au découragement alors que tout nous encourage et qu'il suffit d'un peu de patience pour toucher le prix de vos épreuves .

La victoire est prochaine et une nouvelle fête nationale s'annonce où la France entière fêtera son triomphe . »


Signé : Philipot


Affectations – officiers .


Par décision N°9487 de mr le général commandant en chef en date du 9 juillet 1917, mr le chef de Btn François de l'EM de la Ve armée, passe au 60e RI . Mr le chef de Btn François, prendra le commandement du 3e Btn à la date du 13 juillet .

Mutations – officiers .


Mr le sous-lieutenant De Soultrait ( 9e Cie )passe à la 3e CM à la date du 14 juillet .


Commandement du Régiment .

Mr le lieutenant-colonel Madamet venant d'être nommé au commandement du 333e RI, mr le chef de Btn François commandera provisoirement le régiment .


14 Juillet 1918

Secteur de Oresmaux ( Somme )


Événements : en exécution de l'ordre N°101/OP du 13 juillet, de la 14e DI, le régiment s'embarque en chemin de fer à la gare de Loeully dans l'ordre suivant :


Btn Delagneau ( III/60 ) avec l'EM de l'ID à 2h .

Btn Françon ( I/60 ) et EM du régiment à 6h .

Btn Magrin ( II/60 ) à 10h .

CHR à 14 h .


transport en chemin de fer par Beauvais, Versailles, Sommesous .



,




Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article

commentaires