Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le 60e RI de Besançon
  • Le 60e RI de Besançon
  • : Le parcours du 60 e régiment d'infanterie durant la Grande guerre . Son parcours, ses hommes, ses combats .
  • Contact
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 18:13

8 juin 1915

Secteur Fontenoy ( Aisne)


Événements : nuit et journée assez calme . Des bombes et obus ennemis tombent sur le secteur, sans faire de dégâts appréciables . Ripostes par nos 75 et 95 .


Pertes : 11e Cie Bey Pierre Louis


8 Juin 1916

Secteur Saint Amarin ( Alsace )


Par ordre du régiment N° 253, le lieutenant-colonel commandant le régiment cite à l'ordre du régiment :

Le sergent Daudel Louis Léon mle 015062 de la 10e Cie .

Le caporal Roy Louis Léon Justin mle 6878 de la 12e Cie .


Renfort : 2 sergents – 4 caporaux – 61 hommes arrivent au corps .


Événements : même travail pour les hommes . Reconnaissance par les officiers du 3e et 1er Btn des secteurs :

Willer – Freudstein – Molkenrain ( vue sur l'Hartmannswillerkopf ) et Willer – Altenbach – Biennay .


8 Juin 1917

Secteur Champigny Loivre ( Marne)


Événements : en exécution de la Note de service N°839/3 du 27 mai 1917, du général commandant la 14e DI, le bataillon Pélacot du 44e RI relève le Btn de gauche du sous-secteur Loivre ( Btn Duffet ) . Après relève, le Btn Duffet se rend dans les cantonnements de Courcelles – Saint Brice .

Le Btn Dubin du 44e RI relève au Fort ST Thierry, le Btn de réserve du 60e RI ( Btn Madamet ) après relève ce dernier Btn cantonne à Merfy . La Cie de mitrailleuses du Btn Arlabosse relève dans le sous-secteur de droite la Cie de mitrailleuses du Btn Françon . Les différents services de la C.H.R ( musique ) du 44e RI relèvent ceux de la C.H.R du 60e RI . Après relève, cette unité cantonne à Champigny . Installation dans les cantonnements en ce qui concerne le Btn Françon .


Ordre général N°201 -

Le général commandant la Ve armée cite à l'ordre de l'armée les militaires dont les noms suivent :


Philipot Edme, Félix, Raoul général de brigade commandant la 14e DI : « officier général de très haute valeur morale, ayant su élever au suprême degré la volonté d'une division qui, ayant déjà fait ses preuves partout, et en particulier sur la Somme vient de nouveau de s'affirmer dans la bataille du 16 avril 1917 . Concentrant dans sa propre énergie toutes celles de sa division a enlevé avec elle, et d'un bond ses premiers objectifs faisant plus de 1000 prisonniers, pénétrant dans les batteries ennemies et arrêtant les contre-attaques . »

Le général Philipot avait donner cette seule consigne « Marcher et tenir » et elle fut l'unique pensée de la division qu'il commandait .

Le général commandant la Ve Armée .

Signé : Mazel .


Ordre général N°205 -

Le général commandant la Ve armée cite à l'ordre de l'armée les militaires dont les noms suivent :

Madamet Georges, Louis, chef d'escadron commandant le 3e Btn du 60e RI : « passé sur sa demande de la cavalerie dans l'infanterie où il s'est distingué lors des combats de la Somme ( Bouchavesnes, 14 septembre 1916 ) . Le 16 avril 1917 a magnifiquement précédé son bataillon à l'attaque . Parvenu à tous ses objectifs, a su organiser la position conquise l'a conservée en dépit des violentes contre-attaques, en infligeant des pertes sérieuses à l'assaillant : s'est porté à découvert à plusieurs reprises, malgré un feu violent d'artillerie et de mitrailleuses, tenant à renseigner par lui même le chef de corps . Attitude superbe au feu, modèle d'entrain, de courage et de bonne humeur bien française . »


Duffet Camille, Léon, chef de bataillon commandant le 2e Btn du 60e RI : « officier supérieur de premier ordre, déjà blessé deux fois et 3 fois cités à l'ordre . Le 16 avril 1917 ayant conduit à pied d'œuvre son bataillon de 2e ligne, a du prêter un appui efficace au Btn de 1ère ligne, a ensuite attaqué avec un élan magnifique la 2e position allemande et l'a enlevée s'y est organisé, a enrayé une 1ère contre-attaque malgré des pertes sensibles et devant une supériorité écrasante de l'ennemi a su exécuter un repli délicat et maintenir la majeure partie des positions conquises . »


Le général commandant la Ve Armée .

Signé : Mazel .


8 Juin 1918

Secteur de Saint Paul ( Oise )


Événements : l'embarquement en chemin de fer se poursuit : la C.H.R embarque à 2h30 . Le régiment débarque à Saint Paul ( environs de Beauvais ) le 8 au soir et le 9 au matin ; durée du trajet 24 h .



Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article

commentaires