Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le 60e RI de Besançon
  • Le 60e RI de Besançon
  • : Le parcours du 60 e régiment d'infanterie durant la Grande guerre . Son parcours, ses hommes, ses combats .
  • Contact
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 18:23

15 mai 1915

Secteur Fontenoy ( Aisne)


Ordre 880 D : - en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés la décision ministérielle N°12285 K, du 8 aout 1914, le général commandant en chef a conféré la Médaille Militaire aux militaires dont les noms suivent :


Peossan Victor mle 013993 soldat de 2e cl au 60e régiment d'infanterie, 1ère Cie :

« s'est bien comporté en toutes circonstances jusqu'au moment où il a été grièvement blessé au combat du 29 aout . A été amputé de la cuisse droite » .


Buffard A.X mle 015654 soldat de 2e cl au 60e régiment d'infanterie , 9e Cie :

« énergique et vigoureux soldat, a été grièvement blessé au combat du 7 aout 1914 et a été amputé du bras droit » .


Boisson Joseph mle soldat de 2e cl au 60e régiment d'infanterie , 7e Cie :

« soldat dévoué ayant une belle attitude au feu . A été grièvement blessé au combat du 29 aout 1914 et a été amputé de la cuisse gauche » .


Ganivia Marcel mle 8203 soldat de 2e cl au 60e régiment d'infanterie, 1ère Cie :

« a été atteint d'un éclat d'obus en se portant à l'attaque le 6 septembre 1914 . A perdu l'œil droit . Excellent soldat » .


Humbet A.F soldat de 2e cl au 60e régiment d'infanterie, 2ème Cie :

« soldat dévoué et courageux, a fait tout son devoir en toutes circonstances jusqu'au moment où il a été grièvement blessé le 15 septembre 1914, a été amputé de la cuisse droite » .


Pacaud N.L.E mle 7933 soldat de 2e cl au 60e régiment d'infanterie , 3e Cie :

« a toujours fait preuve de la plus belle attitude au feu, jusqu'au moment ou il a été grièvement blessé au combat du 14 septembre 1914 . A subi l'amputation de la cuisse droite . Très méritant . »


Événements : nuit calme jusqu'à 3 heures , nombreuses bombes , grosses et moyennes entre 3h et 4h . Riposte énergique par le . Batterie et l'artillerie des tranchées . Peu de dégâts . Depuis le 14, i la été signalé l'apparition d'une nouvelle batterie allemande de 88 dans la région de la Chapelle Sainte-Geneviève ( 2Km Est de Nouvron ) . Des travaux allemands sont poussés jusqu'au pied du Fortin, en dessous de la tranchée avancée . Une surveillance spéciale est organisée . Tirs d'artillerie de 75 et 155 .


Pertes : 6e Cie Nommet Pierre 2e cl blessé .


15 Mai 1916

Secteur Pargny sur Saux ( Marne )


Événements : continuation du programme d'instruction – revues – théories .


15 Mai 1917

Secteur Ville en Tardenois ( Marne)


Événements : continuation de la réorganisation des unités du régiment au moyen des renforts reçus .


Promotion – officiers : par décret présidentiel en date du 6 mai 1917 . Mr Bourgeois Charles, François, Maurice capitaine de réserve à TT ( C.H.R ) est promu au grade de lieutenant de réserve à TD pour prendre rang me 1er mai 1917 .


Affectations – officiers : les officiers dont les noms suivent venus du 6e Btn du 342 e RI sont affectés à la date du 14 mai 1917, savoir :

Mr de La Brosse, capitaine adjudant-major du 3e Btn à la 9e Cie .

Fournier , capitaine à la 10e Cie .

Pillieux , capitaine à la 3e Cie .

Barthe, lieutenant à la 1ere Cm dont il prendra le commandement .

De Coste sous-lieutenant , à la 1ère Cie .

Asset sous-lieutenant , à la 5e Cie

Cassan, sous-lieutenant , à la 6e Cie.

Delhort sous-lieutenant , à la 7e Cie .

Dubroca sous-lieutenant , à la 2e CM .

Doublet sous-lieutenant , à la 2e CM .

De Soultrait, sous-lieutenant , à la 2e Cie .

Cheippe , sous-lieutenant , à la 2e Cie .

Tastain sous-lieutenant , à la 11e Cie .


Mutations , Officiers . Mr le lieutenant Raimond ( 1ère CM ) passe à la 3e C.M .


15 Mai 1918

Secteur de Dickebusch ( Belgique )


Événements : le colonel reprend le commandement du régiment . Des patrouilles allemandes ont envoyées entre les lignes au N.O de Vormezeele , pour garder l'avion qui était tombé dans la nuit ; elles essuient le feu d'une de nos patrouilles qui allait reconnaître l'appareil . De 2h à 4h, l'ennemi exécute un violent bombardement sur nos 1ère lignes , vers 4h15 le tir reprend avec violence . La zone occupée par le Btn de soutien et le P.C du colonel est soumise à des tirs de harcèlement violents .

A 21h le PC est bombardé par 77 toxiques, le tir dure jusqu'au matin du 16 . Les gaz toxiques, en raison du calme atmosphérique, forment un nappe très dense et malgré les masques de nombreux cas d'intoxication se déclarent .

Le II/60 ( Btn Duffet ) relève le I/60 ( Btn Françon ) dans le quartier Sud, au cours de la nuit, sans incident .


Pertes : Tués : 1 sergent – 5 hommes

blessés : 1 sergent – 11 hommes

intoxiqués : 2 sous-officiers , 57 hommes .


 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article

commentaires