Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le 60e RI de Besançon
  • Le 60e RI de Besançon
  • : Le parcours du 60 e régiment d'infanterie durant la Grande guerre . Son parcours, ses hommes, ses combats .
  • Contact
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 16:59

9 mai 1915

Secteur Fontenoy ( Aisne)


Ordre 840 D . en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés par la décision ministérielle n°12285 K du 8 aout 1914 , le général commandant en chef a conféré à la date du 29 avril 1915 , la Médaille Militaire aux militaires dont les noms suivent :


Bouygues mle 7774 soldat de 2e cl au 60e régiment d'infanterie : 10e Cie « bon soldat ayant toujours fait preuve de courage . A été grièvement blessé le 18 septembre 1914 et a été amputé de la jambe droite . »


Chanat Antoine mle 5559 soldat de 2e cl au 60e régiment d'infanterie : 2e Cie « énergique et courageux soldat . A été blessé le 9 novembre 1914 et a perdu l'œil droit . »


Forestier G.L.A mle 017048 soldat de 2e cl au 60e régiment d'infanterie : 8e Cie « soldat ayant fait bravement son devoir. A été blessé le 29 aout 1914 et a perdu la vision de l'œil droit . »


Soubillon Antoine mle 6004 soldat de 2e cl au 60e régiment d'infanterie : 5e Cie « bon soldat ayant fait tout son devoir . A été grièvement blessé le 29 aout 1914 et a subi l'amputation de la jambe gauche . »


Thevenin A.J mle 016903 soldat de 2e cl au 60 régiment d'infanterie : 4e Cie « énergique et courageux . Bonne attitude au feu . Blessé le 11 septembre 1914 . A perdu l'œil gauche . »


Thoralin L.E mle 017107 soldat de 2e cl au 60e régiment d'infanterie : 3e Cie « soldat d'une belle attitude au feu . A été grièvement blessé le 17 septembre 1914 et a été amputé de la jambe gauche . »


Événements : nuit agitée , à 21h30, un bruit insolite dans les fils de fer et un mouvement anormal devant la parallèle Pereira ont alerté le secteur Sabran . À 22 h 15 tout était rentré dans le calme , de 22 h à 3 h . bombardement sur le secteur entre Paret et 140 , par de nombreuses torpilles moyennes et obus de 150 . Journée assez calme, pas de tir d'artillerie lourde allemande . À 11 h et 14 h rafales de 77 . Quelques tirs , coups par coups de nos 75 sur les tranchées allemandes et cote 112 .


Pertes : 4e Cie Prost Louis Emile 2e cl blessé ( décédé le 20 )

11e Cie Chevalier Petrus 2e cl ''


9 Mai 1916

Secteur Pargny sur Saux ( Marne )


Par décision de mr le général en chef , le sergent Lorioz Marius et Lévy André sont nommés au peloton d'élèves aspirants de Saint-Cyr .


Événements : continuation des travaux de propreté, lavage des effets, nettoyage des armes , revues diverses .


9 Mai 1917

Secteur Ville en Tardenois ( Marne)


Événements : suivant les prescriptions de la note N°753/3 de mr le général commandant la 14e DI en date du 7 mai 1917, dans le but de faire ses adieux au 42e RI qui quitte la division, le général de division passe en revue les 35e et 42e RI ainsi que les drapeaux des 44e et 60e RI et une Cie de ces régiments sur un terrain situé au Nord de Ville-en-Tardenois .


Ordre général N°164 – le général commandant la Ve Armée, cite à l'ordre de l'armée, les militaires dont les noms suivent :


Duffet Camille Léon , chef de bataillon , 60e RI -

« Officier supérieur de grande valeur revenu au front à peine guéri d'une grave blessure . Le 4 avril 1917, a, par son énergie, son à propos, et sa décision, rejeté complètement par de violentes contre-attaque l'ennemi qui avait pénétré dans quelques unes de nos lignes avancées . A su, en quelques heures rétablir complètement une situation compromise – 4 citations – 2 blessures . »


Bordet Louis, sergent mle 9525 , 7e Cie -

« Au cours d'une attaque allemande le 4 avril 1917, a commandé avec sang-froid et hardiesse une patrouille de grenadiers qui a rétabli, la première le contact entre le commandement et des éléments momentanément isolés . Engagé dans une lutte à la grenade avec l'ennemi, a été blessé . A cependant achevé sa mission et a rapporté des renseignements précieux . »


Cattier Philippe, René sous-lieutenant , C.H.R -

« officier pionnier remarquablement brave . Déjà cité trois fois et médaillé pour faits de guerre . Le 4 avril 1917, lors d'une attaque étant surpris dans un ouvrage de 1ère ligne par un bombardement excessivement violent , a contribué à la défense par l'organisation de barrages . A notamment repoussé par une contre-attaque de flanc, à la grenade , une attaque de l'ennemi sur la gorge de l'ouvrage. A mis l'ennemi en fuite et l'a entièrement repoussé dans ses lignes . »


Magrin-Vernerey Charles Raoul, Capitaine , adjudant-major , 2e Bataillon -

« Était en 1ère ligne le 1 avril 1917, au moment de l'ouverture d'un très violent tir de torpilles et de gros obus . A organisé la défense d'un ouvrage , y a soutenu trois assauts couteux pour l'ennemi . Cerné , a réussi malgré la nuit, par un manœuvre extrêmement habile, à attaquer l'ennemi de flanc , l'a repoussé et a rétabli entièrement le front français . »


Magrin Rémond Martial , sous-lieutenant 6e Cie -

« jeune officier, venu tout récemment sur sa demande, de la cavalerie . Le 4 Avril 1917, au cours d'une attaque a maintenu sa section sur la ligne débordée par l'ennemi , établi des barrages sur les flancs , pris le commandement de sa Cie dans des circonstances critiques, rétabli la liaison avec son chef de bataillon , fait exécuter plusieurs contre-attaques . A tué de sa main, trois allemands , pris une mitrailleuse et commandé avec énergie et à propos, jusqu'au moment où l'ennemi a été complètement rejeté dans ses lignes . »


Signé : Mazel


Nomination – officiers : par décision du général commandant en chef en date du 26 avril 1917, Mr Eymard, maréchal des logis au 1er léger, est nommé sous-lieutenant à TT au 60e RI ( affecté à la 7e Cie ) .


9 Mai 1918

Secteur de Abeele ( Belgique )


Événements : en exécution de l'ordre préparation N° 11/op de l'ID 14 qui lui a été adressé directement le Btn Bourgeois ( III/60 ) quitte Hardifort, fait mouvement dans la nuit et arrive à 6h45 dans les bois Beauvoorde ( Est de Steenvorde ) où il cantonne . En exécution d'un message de la D.I reçu à 16 heures , un campement part dans la soirée reconnaître les emplacements situés à 1 Km au nord de Hooggraff-cabaret où le régiment doit se rendre le 10 mai avant 7 heures .


 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article

commentaires