Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le 60e RI de Besançon
  • Le 60e RI de Besançon
  • : Le parcours du 60 e régiment d'infanterie durant la Grande guerre . Son parcours, ses hommes, ses combats .
  • Contact
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 17:29

11 Mars 1915

Secteur Fontenoy ( Aisne)


Événements : calme relatif jusqu'à 12h30, heure de bombardement de tout le secteur . Aucun tir ensuite jusqu'à 14h15, à cette heure les batteries de 210 prennent comme objectif la route de Nouvron vers la carrière . L'éclatement causé par les projectiles de 210 sur la route de la carrière fait détacher un gros bloc de rocher à environ 8 m de l'entrée qui tomba sur la tête d'un homme de la 3e Cie et le tua net . L'emploi de mitrailleuses par les allemands au début du bombardement est un stratagème imaginé pour faire venir le plus de monde possible dans les tranchées . Il a été déjoué, les guetteurs de jour étant les seuls présents . Les compagnies étaient alertées et prêtes à intervenir mais seulement en cas d'attaque visible . De 9h à 11h essai du canon … 20 grenades lancées tir bien réglé . Une grenade a du tomber sur un poste d'écoute allemand.

Affectations Mutations ( voir pièces annexes )


Travaux du 5 au 11 mars : sont poursuivis

  • 1) mettre les hommes à l'abri des gros obus en renforçant les toitures, en mettant sur certains boyaux atteints particulièrement des pare-éclats horizontaux .

  • 2) faire de la tranchée Parret, la véritable ligne de résistance . A cet effet constructions de barricades en avant des boyaux conduisant dans les tranchées avancées . Il reste encore à améliorer le champ de tir pour la consolidation jusqu'ici toujours à recommencer de la banquette de tir . La réfection incessante des créneaux et le rétablissement d'une 2e marche permettant le tir à la baïonnette au canon . Entretien des deux parallèles avancées de Sabran et sape russe . Établissement de mèches à bombes, approfondissement considérable de la tranchée des sapes russes, le coffrage des sapes elles-mêmes qui assurent la communication et qui est à peu près terminé dans d'excellentes conditions répond à ce but .

  • 3) les travaux effectués par les allemands dans la vallée du ru de Châtillon qui pourrait faire craindre des approches vers le saillant N.E de la ligne , notre champ de tir est restreint , on s'est acharné à multiplier sur ce saillant (centre Pereira et Fortin ) les défenses accessoires et le réseau de fils de fer y forment actuellement un enchevêtrement des plus sérieux .

  • 4) secteur de l'Aisne : tentatives infructueuses pour augmenter l'épaisseur du parapet . Les travaux de 2e ligne ont abouti à faire des éléments de tranchées connues sous le nom de «les pommiers » . Une ligne unique qui réalise presque complètement les désidératas exprimés par mr le général commandant le 7e CA . Et qui sont le complément indispensable de la défense du saillant . Amélioration des défenses accessoires de 2e ligne . Amélioration de la défense du Fortin en partant sous les fils de fer , un boyau permettant d'avoir des vues sous les pentes occupées par les allemands . Un autre boyau sera … entre la ½ lune et le fortin jusqu'à la crête militaire dans le but de se rendre compte si une tranchée reliant la corne E de cette ½ lune avec le poste N du Fortin améliorerait notablement le champ de tir de la défense


Pertes : - 3e Cie Cordier Eugène Alphonse 2e cl tué

Charrières Célestin 2e cl blessé

Gilles Louis 2e cl blessé

Mazet Armand 2e cl blessé


11 Mars 1916

Secteur Delouze ( Meuse)


Événements : continuation du mouvement du régiment en exécution des ordres reçus . Le régiment occupe à cette date les cantonnements suivants :

Gibeaumeix ( Bat Françon )

Uruffe ( EM du régiment , C.H.R , Bat Duffet , 3 Cies de mitrailleuses avec EM de la 27e brigade )

Vannes le Chatel ( Bat Peyrotte )


mouvement exécuté sans incidents .


11 Mars 1917

Secteur Reims ( Marne)


Événements : tirs d'égale intensité que ceux des jours précédents principalement sur La Neuvillette . 3 avions ennemis survolent nos lignes au cours de la journée .


 

11 Mars 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : tirs de 75, des mitrailleuses et canons de 37 sur les travailleurs de la tranchée Bischop . Ces tirs ont provoqué une violente réaction de l'artillerie ennemie particulièrement marqué sur P.A Lunéville de 5h45 à 6h30 . Une patrouille ennemie qui s'est approchée de nos lignes vers 5h50 à la faveur du bombardement, est dispersée à coup de fusil, le barrage est déclenché . 8 avions français et 6 avions ennemis survolent les lignes dans la journée . Travaux de réfection et d'entretien du sous-secteur .

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article

commentaires