Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le 60e RI de Besançon
  • Le 60e RI de Besançon
  • : Le parcours du 60 e régiment d'infanterie durant la Grande guerre . Son parcours, ses hommes, ses combats .
  • Contact
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 18:44

4 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Le colonel reçoit l'ordre général n°55' du GQG en date du 26 janvier 1915 nommant au grade de chevalier de la Légion d'honneur, mm les capitaine Kah et Duffet avec les citations suivantes :

Mr Duffet CL : capitaine au 60e régiment d'infanterie a été nommé dans l'ordre de la Légion d'honneur au grade chevalier . « a pris le commandement du bataillon, après la disparition de son chef ; a soutenu avec la plus grande ténacité un combat très dur de 36 heure; a dû le 14 janvier pour se replier, se frayer son passage à la baïonnette à travers les lignes allemandes »

Mr Kah EGM : capitaine au 60e régiment d'infanterie «a pris le commandement après la disparition de son chef de bataillon ; a conduit pendant plus de trois heures une partie de la ligne engagée dans un corps à corps très violent et a maintenu ensuite pendant trente heures encore , son unité en 1ère ligne dans des circonstances difficile »


De plus par ordre n°565 II du GQG en date du 30 janvier 1915 :

Mr Poupinel RJE - Chef de bataillon à titre temporaire au 60e régiment d'infanterie a été nommé dans l'ordre de la Légion d'honneur au garde de chevalier avec cette citation :

« A fait preuve dans les combats du 12 et 13 janvier d'une grande valeur militaire et morale, a maintenu sa troupe sous le feu le plus meurtrier jusqu'à ce que l'ordre de se replier lui eût donné . Officier supérieur de tout premier ordre »


Événements : journée beaucoup plus calme que celle du 3 février . Duel d'artillerie dans la matinée et vers 14 h . Les tranchées de notre régiment n'ont pas été atteintes ; si ce n'est pas un obus de 105 qui a simplement occasionné un éboulement des tranchées .


Renseignements d'artillerie : point de départ probable de l'artillerie allemande

Entre 10h20 et 11h ½ bois de Vaugerins ( a tiré 12 coups sur Montaigu ). Entre 14 h et 14h ½ , batterie de Fouquerolles ( a tiré 17 coups sur les tranchées du secteur de Falaise ) .


Point de chute des projectiles allemands , secteur de Vic sur Aisne et tranchée des pommiers .

Point de chute des projectiles français : Nos 120 long ont tiré coups sur la batterie Vaugerins entre 10h ½ et 11h 3/4 . Nos 75 ont tiré une vingtaine de coups sur la batterie de Fouquerolles entre 14 ¼ et 15 heures et à la même heure nos 75 ont tiré sur les tranchées ennemies face au secteur de la falaise .

Travaux : 1er bat- travaux pour relever les éboulements causés par les projectiles et le dégel . Clayonnage dans les tranchées Sabran . Réfection des créneaux obstrués et mal orientés . Creusage de 40 m dans le boyau devant relier la carrière au boyau longitudinal .

2e bat – relèvement du parapet de la tranchée de la 8e Cie sur une longueur de 20 m, constitution d'un réseau de fil de fer dans la partie boisée toute proche de l'ennemi .

3e bat – aménagement d'un sentier en arrière et à droite des emplacements de combat de la ligne de résistance . Enlèvement des terres dans les tranchées . Pose de fil de fer pour faciliter la circulation de nuit ( rampe à main, comme guide ) . Entretien des tranchées, aucun blessé ni tué .


4 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


Nomination : de 1 caporal

Cassation : de 1 sergent et 1 caporal

événement : continuation de l'installation dans les cantonnements, par suite de l'arrivée des dernières fractions du régiment, arrivées la veille .



4 2 1917

Secteur Saint-Brice Courcelles, Champigny ( Marne )


événement : installation dans les cantonnements .


4 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événement : journée assez calme ; activité d'artillerie sur nos premières lignes l'après midi . Nous répondons par des rafales de 75 sur la 1ère ligne ennemie et sur les pistes . Activité des 2 aviations, aménagement des abris, travail aux tranchées et boyaux .











Promotion d'officiers – par application de la loi du 10 aout 1917, le rang d'ancienneté des sous-lieutenant de complément à titre définitif dont les noms suivent est fixé comme suit ;

mr Saillard ( EM) réserve ( rang du 21 nov 1915)

mr Vernerey ( LM ) réserve ( rang du 29 sep 1915 )

mr Voinot ( LP ) réserve ( rang du 19 mars 1916 )

mr Schlotthauber ( GO ) territoriale détaché aux troupes coloniales ( rang du 19 mars 1916 )


Par décret en date du 23 janvier 1918, sont promus à titre définitif au grade de lieutenant de réserve

pour prendre rang des dates ci-après indiquées :

(21 nov 1917 ) mr Saillard, lieutenant à TT ( évacué )

(29 septembre 1917 ) mr Vernerey , lieutenant à TT ( CHR)


Mutations d'officiers – par décision du général commandant la 14 e DI n°423/p du 27 janvier 1918, les sous-lieutenants Tournant ( 7e cie ) et Chatelain ( 10e cie ) passent au CID . Ces officiers ont été affectés comme suit à la date du 29 janvier 1918 :

à la 4e cie : sous-lieutenant Chatelain

à la 8e cie : sous-lieutenant Tournant

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article

commentaires