Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le 60e RI de Besançon
  • Le 60e RI de Besançon
  • : Le parcours du 60 e régiment d'infanterie durant la Grande guerre . Son parcours, ses hommes, ses combats .
  • Contact
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 18:28

2 2 1915

Secteur Fontenoy (Aisne)


Citation . par ordre général 96 de la VI e armée en date du 25 janvier 1915 sont cités à l'ordre de l'armée :

Lieutenant-colonel Auroux commandant le 204 e ( affecté au 60e RI )

«officier de la plus grande valeur qui a su par son activité intellectuelle et physique, par son sang froid et son courage mener à bien la mission qui lui était dévolue comme commandant de l'infanterie de l'attaque de la cote 132 »


Commandant Poupinel du 60e RI

«bien que gravement contusionné au début de l'action, a pris le commandement du régiment après la mort du chef de corps . A maintenu le terrain conquis sous le feu de l'artillerie d'une extrême violence et a repoussé à la baïonnette les violentes contre-attaques de l'ennemi »


Capitaine Kah du 60e RI

«a pris le commandement du 3e bataillon après la mort de son chef de bataillon, a conduit sur une partie du front le combat corps à corps de la ferme de la montagne neuve et a maintenu son unité en 1ère ligne dans des circonstances difficiles, encore pendant toute une journée »


Capitaine Duffet du 60e RI

«a pris le commandement du 1er bataillon à la mort de son chef de bataillon, a soutenu le combat très dur de la journée du 13 janvier 1915 et a du le 14 pour rejoindre, son corps se frayer un passage à la baïonnette à travers les lignes allemandes » 


Journée calme, la fusillade est insignifiante sur tout le front, toutefois une violente canonnade de 14h30 à 16h , est engagée contre le secteur du 1er bataillon, canonnade qui a cessé des l'intervention de notre artillerie qui avait pris les tranchées allemandes comme objectif .

Point de départ probable des canons allemands

Fouquerolles avec certitude , probablement une batterie à l'ouest de Cusy-Vaugerins ( calibre de 105 et 110 )

Point d'éclatement des projectiles français

Sur Fouquerolles, sur tranchées en … de 60 et face au poste C ( sur emplacement probable des mitrailleuses )

Points d'éclatement des projectiles allemands

Sur tranchées de la Cie Ruthy, entre 1ère et 2ème ligne, sur batterie de Pontarcher .


Travaux : réfection des tranchées et boyaux que le dégel rend indispensable . Amélioration des moyens de communications et réorganisation des abris . Au 1er bataillon continuation du boyau reliant la carrière au boyau longitudinal et clayonnage de ce boyau .

Blessés : deux hommes blessés à la 3ème Cie par des balles de shrapnell .

Les bataillons nous confirment aussi les emplacements qu'ils occupent . Le régiment se trouve donc :

1er bat :1ère Cie en 2e ligne derrière la 4e Cie

2e Cie en 2e ligne derrière la 3e Cie

3e Cie aux tranchées en 1ère ligne

4e Cie aux tranchées en 1ère ligne

2e bat : 5e Cie cantonnée à Le Port

6e Cie château de Marc d'Ançon

7e Cie aux tranchées secteur de l'Aisne, partie N 4 sections en ligne

8e Cie aux tranchées , 3 sections en ligne , 1 section à la tranchée de l'écluse

3e bat : 9e Cie aux tranchées entre Le Pressoir et Pernant, 1 section en surveillance, 2 dans les tranchées, 1 section en réserve à la ferme de Cholet ;10 e Cie aux tranchées entre le Le Pressoir et Pernant, 1 section en surveillance,2 dans les tranchées, 1 section en réserve à Montaigu

11e et 12 e Cie cantonnée à Ambleny


E.M du régiment et partie de la CHR ( château de Marc d'Arçon )


2 2 1916

Secteur Robert -Espagne, Beurey (Meuse)


Événements : le régiment part en 5 fractions différentes, soit par la gare d'Arcis sur Aube, soir par Mailly et débarque à Mussey ( Meuse ) ; les bataillons sont répartis ainsi qu'il suit :

EM du régiment, CHR, 3e bat, 1ère Cie du 1er bat = Robert-Espagne

3 Cies du 1er bat, 2e bat, CMR, CMB = Beurey

installation dans les cantonnements, le voyage c'est effectué sans incident .


2 2 1917

Secteur de Germiny( Marne)


Événements : En exécution de l'ordre général n°16/op de mr le général commandant la 14e DI en date du 1/2/1917, le régiment fait mouvement vers les cantonnements de :

Geminy ( EM, CHR, et 1er bat )

Jandry ( 2e et 3e bat)


Ordre général N°167- Le général commandant le 7e CA cite à l'ordre du corps d'armée, les militaires dont les noms suivent :

Caporal Gallier Charles (mle 2474) 11e Cie

Soldat Tétafort Raymond (mle 08771) 8e Cie

Signé : De Bazelaire


Mutations – officiers- mr le médecin major de 1ère classe Dumas ( CHR) est affecté au 2e bataillon en remplacement de mr le médecin major de 2e classe Maurice, rayé des contrôles du corps .


2 2 1918

Secteur de Domjevin ( Meurthe et Moselle)


Événements : Le 60e RI relève le 277e Ri dans le sous-secteur de Domjevin au cours de la nuit du 2 au 3 février .

Le I/60 relève le IV/277 dans le CR Rognelle

Le II/60 relève le V/277 dans le CR Zeppelin

Le III/60 vient cantonner à Domjevin, Bénamenil en réserve de secteur . La relève s'effectue sans incident .

A 19 heures, une patrouille allemande qui tente d'aborder nos lignes du CR Berthelot est dispersée à coups de fusils et de VB, le barrage est déclenché à 19h15 et dure jusqu'à 20h15 .

Le sous-secteur de Domjevin occupé par le régiment comprend deux centres de résistance, tenus chacun par un bataillon : CR Zeppelin CR Rognelle

Dans chaque CR , l'occupation est réalisée par 2 Cies en 1ère ligne ( points d'appui )et une Cie en réserve ( réduits) .

La 1ère ligne est fractionnée en un certain nombre d'ouvrages fermés occupés par une section ou une section ½ (groupe de combat ) . Le régiment est en liaison à droite avec le 35e RI, à gauche avec le 44e RI .


Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans au jour le jour
commenter cet article

commentaires